Japon : Au Japon, on peut désormais se marier… toute seule

Mariage-La-marie-Jour-du-MariageToutes celles qui n’ont pas trouvé le prince charmant mais rêvent tout de même d’une cérémonie célébrant le plus beau jour de leur vie pourront voir leur voeu se réaliser. Plus besoin d’avoir une moitié pour se marier !

Se marier est un rêve universel semble-t-il. Ajoutez à cela la pression encore présente d’une société dans une femme, passé un certain âge ne peut pas être célibataire (n’est-ce pas Bridget Jones ?), vous obtenez des générations de jeunes femmes pour qui noce rime avec accomplissement.

Mais plutôt que de passer sa vie à chercher sa moitié, au risque de passer à côté d’autres belles choses ou de ne pas tomber, finalement, sur son âme-soeur, et donc, de ne pas pouvoir vivre le potentiel plus beau jour de notre vie, sachez mesdames qu’être célibataires ne vous empêchera pas de dire “oui”. Explications.

Carrie Bradshaw avait lancé le mouvement en se mariant à elle-même dans un épisode de Sex & the City mais au Japon, cette tendance a pris un nouveau tournant avec l’organisation de solos weddings (mariages solos) par l’agence de voyage Cerca Travel, basée à Kyoto. Plutôt que des excursions de couple ou de groupe, cette entreprise a ainsi décidé de mettre les femmes seules à l’honneur en les aidant à vivre le plus beau jour de leur vie, sans chéri ! Les forfaits proposés commencent à environ 2 000€ et comprennent, sur 2 jours, toutes ces étapes que doivent passer les futures mariées.

Le premier jour, la cliente pourra faire des essayages de robes de mariée (ou du kimono traditionnel, au choix) dans une boutique connue puis constituer son bouquet avec une fleuriste. Elle sera ensuite conduite à l’hôtel où elle dormira et pourra s’offrir des soins ou des plats gastronomiques pour se détendre. Le lendemain, c’est le jour J ! A 9h30, elle sera accompagnée ausalon de beauté Karin où elle sera maquillée, coiffée et habillée, le tout, immortalisé par un photographe professionnel.

Le shooting se poursuivra dans le jardin japonais du Shugakuin Kirara Sanso où la mariée pourra poser dans sa tenue dans un cadre idéal. Pour cette étape, un partenaire fictif est même disponible en option. L’après-midi sera enfin consacrée à l’étude et au choix des photos prises au cours de cette aventure et qui seront rassemblées sur clé USB mais aussi dans un album, envoyé dans les jours qui suivent.

Ce service un peu spécial (ouvert aux étrangers) a été lancé en juin et, s’il fait aujourd’hui le buzz, n’a pour le moment eu qu’une poignée de clientes. Elles sont cependant toutes ravies. “C’était fabuleux, témoigne ainsi une trentenaire. Je fréquente quelqu’un mais j’ai abandonné l’idée de me marier.

J’ai quand même toujours voulu porter une robe de mariée et je ne voulais pas avoir de regrets… Et je ne voulais pas non importuner mon compagnon.” “Merci pour ce jour, confie une célibataire. Mon rêve de petite fille s’est réalisé, à 38 ans. C’était vraiment comme dans un rêve.” Si tout le monde est heureux alors…

source : .aufeminin.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*