JOURNEE DE JEUNE ET DE PRIERES POUR LA SYRIE L’Eglise du Sénégal s’y joint

Les fidèles catholiques du Sénégal ont répondu favorablement ce samedi, 7 septembre 2013, à l’initiative du Pape François pour une journée de jeûne et de prières dans le monde contre toute intervention armée en Syrie. Ainsi, une veillée de prières a été organisée dans toutes paroisses du Sénégal pour implorer le tout puissant.cathedrale_dk_2

Les fidèles catholiques du Sénégal ont répondu favorablement ce samedi, 7 septembre 2013, à l’initiative du Pape François pour une journée de jeûne et de prière dans le monde contre toute intervention armée en Syrie. Une veillée d’adoration du saint sacrement a été organisée dans toutes les paroisses du Sénégal pour implorer Dieu. A l’Eglise Saint Pierre des Baobab, tout comme à l’Eglise des Martyrs de l’Ouganda, Saint Thérèse de grand Dakar, cathédrale, les fidèles ont pris part massivement à la veillée d’adoration du Saint Sacrement.

Un message bien perçu par la communauté catholique du Sénégal. A Saint Pierre des Baobab, c’est une foule de jeunes cathos qui s y se sont donnés rendez-vous. Ce qui fera dire au célébrant de la veillée d’adoration, abbé Jean Pierre Songho Dioh, vicaire à la paroisse sacré-cœur Malenfant de Dakar, que la question de la paix « transcende l’humanité ». Elle concerne tout le monde, jeunes, vieux, hommes, femmes, bref tous les êtres humains.

Selon, abbé Dioh : «L’initiative du Pape François d’organiser une journée de jeûne et de prières dans le monde entier invitant les communautés à prier pour la Syrie est très noble et symbolique. Car, c’est dans la paix que toute vie repose, nous avons tous besoin de la paix dans nos cœurs, nos vies, nos familles, dans nos lieux de travail, partout ou nous sommes». Et de poursuivre «La véritable paix c’est celle qui vient de Dieu, et si toute l’humanité prie pour la paix Dieu nous l’accorde, et c’est le sens cet appel du Pape, inspiré par le Saint Esprit».

Pour l’abbé Léon Diouf, chargé du secrétariat pastoral du diocèse : «J’ai voulu participer à cette cérémonie en pensant à une tentation qui à mon avis nous guette toujours dans la prière, devant une situation comme celle que nous avons actuellement ou les choses sembles bloquées, la Russie pense ceci, les Etats Unis cela, les alliés, les non alliés et les indécis cela, et tout le monde reste bloqué, il y a qu’un seul recours c’est la prière pour la conversion, le pardon, la réconciliation».

Poursuivant son mot, il rappel le grand discours de Martin Luther king ’’I have a dream’’que l’Amérique de Obama a célébré le 28 août dernier. Selon lui, «ce rêve est bel et bien un rêve de Dieu pour un monde de paix, de joie, de pardon, de tolérance, un monde sans haine, ni guerre…», a clamé abbé Diouf.

De l’avis de Aristide Sémédo, paroissien à Saint Pierre des baobabs : «L’appel du Pape est guidé par le saint esprit, c’est Dieu qui appelle son peuple à veiller pour ne pas entrer en tentation.»

Par cette invite à l’encontre des Chrétiens, Musulmans Bouddhistes, Juifs, Athées et particulièrement aux Catholiques du monde entier pour une journée de jeûne et de prières contre toute solution militaire en Syrie. Toutefois, pour devancer les critiques sur le mélange des rites et religions, le Pape a invité «tous les hommes et femmes de bonnes volonté à s’unir (…) selon les lieux et les modalités qui leur sont propres». Par cet appel, le Pape s’oppose à toute idée de frappes envisagées par les Etats-Unis et la France, estimant qu’elles aggraveront les massacres et les haines, et ne pourront être limitées.

D’ailleurs, le souverain Ponctif a adressé une lettre aux responsables du G20 réunis à saint Pétersbourg, leur demandant «du fond du cœur» de renoncer à toute option militaire en Syrie.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*