Justin Ndiaye : « En 2012, la diaspora a été le tombeau électoral d’Abdoulaye Wade»

5dd4b33c4aaa309bb2436edc79d93c1cL’apport de la diaspora sénégalaise à la démocratie n’est pas négligeable. C’est ce que tente d’expliquer, dans les colonnes de l’Observateur, le politologue et journaliste Babacar Justin Ndiaye.

Analysant le regain d’intérêt du chef de l’Etat pour la diaspora, avec l’augmentation des financements alloués au Faise qui passera de 300 millions à 3 milliards de F Cfa comme annoncé par le chef de l’Etat, Macky Sall, le journaliste de «saluer la ferveur civique des Sénégalais de l’extérieur qui sont très attachés et aussi, bien impliqués dans la vie institutionnelle de leur patrie».

La diaspora, poursuit-il, «est un vivier psychologiquement non négligeable à l’occasion des scrutins, singulièrement de l’élection présidentielle».

«En 2012, la diaspora a été le tombeau électoral du candidat Abdoulaye Wade. On comprend pourquoi on lui manifeste un intérêt particulier», analyse le politologue.

Par SenewebNews

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*