Kabila promet un gouvernement élargi et le retour de la dépouille de Mobutu

Joseph Kabila Le président de la République démocratique du Congo (Rdc)

KINSHASA – Le président de la République démocratique du Congo (Rdc), Joseph Kabila, a annoncé, mercredi, la constitution prochaine d’un “gouvernement de cohésion nationale” et le rapatriement de la dépouille de son prédécesseur, Joseph Mobutu.

“Dans le cadre de ma politique d’ouverture prônée depuis mon investiture, un gouvernement de cohésion nationale sera bientôt mis en place”, a déclaré M. Kabila devant les deux chambres du Parlement réunies en congrès. “Ce gouvernement comprendra aussi bien des représentants de la majorité que ceux de l’opposition et de la société civile”, a ajouté le chef de l’Etat, réélu en 2011 pour un nouveau mandat de cinq ans à l’issue d’un scrutin contesté…

Pour M. Kabila, le futur gouvernement aura pour “missions prioritaires le rétablissement de la paix et de l’autorité de l’Etat”, et d’accélérer le développement économique du pays. En dépit de ses immenses richesses naturelles (mines, bois, eau), la Rdc est le dernier pays au classement de l’indice du développement humain des Nations unies…

Le discours du président avait pour but de répondre aux demandes de meilleure gouvernance qui lui avaient été adressées, au début du mois, par les “concertations nationales”…

Mercredi, il a repris à son compte certaines de ces propositions, comme celle très symbolique recommandant le retour de la dépouille de Mobutu Sese Seko, qui repose au Maroc. Celui-ci s’était maintenu au pouvoir de 1965 à 1997, jusqu’à en être chassé par les armes par Laurent-Désiré Kabila, père l’actuel président. Cette annonce a valu de nombreux applaudissements, moins cependant que le déluge qu’a suscité l’adhésion du Kabila à une autre demande : celle que les partis politiques présentent 30 % de femmes comme candidats aux élections…

(AFP)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*