KAFFRINE/ POUR UNE GESTION PLUS RATIONNELLE DE LA SOLIDARITE NATIONALE Abdoulaye Vilane reclame la création d’un fonds national

Le Maire de la commune a invité hier, dimanche les autorités de l’Etat à réfléchir sur la création au Sénégal d’un fonds de solidarité nationale pour une gestion plus efficace des catastrophes comme celles qui ont frappé aux portes de notre pays, ces derniers jours.willane

Prenant en exemple la Tunisie où, grâce au fonds de solidarité nationale intitulé 26 / 26, les tunisiens arrivent à faire beaucoup de réalisations dans le domaine social, Abdoulaye Wilane annonce que ce fonds peut permettre également aux sénégalais de disposer des moyens pour entreprendre.

Grâce à ce fonds, on pourrait ainsi électrifier beaucoup de villages, équiper ou construire un poste de santé, ou même construire une salle de classe quelque part dans une localité donnée. Le maire de Kaffrine ajoute cependant que la seule difficulté dans ce projet serait que « le fonds soit entretenu et alimenté. » L’Etat, tout comme les collectivités y participeraient. « Je vais inviter mes pairs élus locaux à percevoir le caractère du fonds. Je sais qu’au niveau des collectivités locales, chacun dispose aujourd’hui des ressources pour gérer ces genres de sinistres.

Aussi les partenaires étrangers et nationaux apporteront leurs contributions et notre pays serait dans des dispositions d’éradiquer beaucoup de problèmes nationaux et dissuader les nombreux soucis relevant du manque d’infrastructures sociales de base. » Pour Abdoulaye Wilane, il ne s’agira pas de ficeler tout cela autour d’un programme situé dans une période donnée, « mais nous voulons plutôt enrôler ce besoin autour d’un programme projeté dans la durée », propose Abdoulaye Wilane.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*