KAFFRINE/ RECONSTRUCTION DES HABITATIONS DES VICTIMES D’INONDATIONS Le gouvernement offre 100 tonnes de ciment

L’Etat du Sénégal vient de remettre aux populations de Kaffrine, victimes des inondations du 13 Août dernier, un lot de 100 tonnes de ciment et 1000 feuilles de zinc. Ce matériel a été transmis aux autorités administratives et municipales par le délégué général de la Protection sociale et de la solidarité nationale (PSSN), Mansour Faye qui conduisait une forte délégation de son département.kaffrine_inondation

Cette contribution pour aider les sinistrés de Kaffrine à reprendre leurs anciens logis qui n’ont pas résisté à la charge des eaux lors des intempéries passées, a été rallongée d’abord par la municipalité de Kaffrine qui a offert à ce programme 50 tonnes de ciment, et ensuite par le premier secrétaire du parti socialiste (Ps) Ousmane Tanor Dieng ayant contribué à hauteur de 20 Tonnes de ciment, le premier ministre Aminata Touré 10 tonnes, et le ministre de la pêche Aly Aïdar 10 tonnes de ciment.

En cette période proche de l’ouverture des classes, le gouvernement du Sénégal a ainsi fait parvenir ce matériel de construction, d’un côté pour soulager les personnes touchées, et de l’autre pour permettre aux sinistrés de pouvoir construire d’ici un mois leurs concessions et libérer les salles de classe qui leur servent aujourd’hui de dortoir. Déjà durant les jours qui ont suivi cette catastrophe, le gouvernement a fait parvenir une quantité de deux (2) tonnes de riz et une enveloppe de deux (2) Millions de FCfa pour régler le problème de le restauration dans les centres d’hébergement et dans les concessions en détresse.

Pour le maire de la commune, Abdoulaye Wilane, cet acte traduit «l’estime que le président de la République Macky Sall garde pour Kaffrine et ses populations ». Mais également sa volonté d’être toujours aux services populations, à côté des personnes en souffrance afin de les aider et les soutenir. Pour lui, «c’est la première fois qu’une telle action gouvernementale accède aux populations, bien qu’elles ont toujours souffert de ce problème des décennies durant.»

Le délégué général de la protection sociale et la solidarité nationale quant à lui, a indiqué qu’il s’agit ainsi d’une opération déroulée sur instruction du président de la République, suite à une audience qu’il a accordée tout dernièrement au maire de Kaffrine pour la même cause. Elle obéit à la politique qu’il a définie en matière de protection sociale et solidarité nationale. Mansour Faye annonce cependant que d’autres mesures seront prises dans les semaines à venir pour amener les populations à retrouver « une vie normale ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*