KAOLACK-PARC AUTOMOBILE Le Synac plaide le renouvellement

Le Syndicat national autonome des chauffeurs du Sénégal (Synac) affilié à l’Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (Unsas) a tenu, samedi dernier, à Kaolack, son congrès national ordinaire.parc_auto

Présidé par le secrétaire national de l’Unsas Mademba Sock, cette réunion était aussi l’occasion pour son représentant au plan régional, Serigne Kouta, et le reste de ses camarades, de remettre sur la table l’épineuse question du renouvellement du parc automobile. Cette revendication qui, dans l’histoire syndicale du pays, a fait couler beaucoup d’encre et de salive au courant de ces dernières années, a été abordée et reprise par la plupart des personnes qui se sont succédé au micro lors de la séance.

En effet, les militants du Synac de Kaolack prêchent la modernisation du transport, d’une part, pour mieux occuper les professionnels du secteur dans leurs d’activités, et de l’autre pour contribuer davantage au système de gestion du transport et de la circulation dans la région de Kaolack. Ainsi, à Kaolack comme dans le reste des régions du pays, la modernisation du transport et le renouvellement des parcs de l’automobile deviennent une exigence qui se manifeste plus en plus au sein des organisations syndicales.

Pour la plupart des syndicats, ces deux revendications sont incontournables pour un développement durable du transport terrestre dans notre pays. Malheureusement constatent-ils, les véhicules sénégalais investis dans le transport jouissent aujourd’hui d’une vétusté telles qu’ils ne sont plus adaptés pour le transport. Même si par paradoxe, 90 % des véhicules se présentant à la visite technique, y ressortent toujours avec le fameux sésame, le transport sénégalais ne dispose plus d’un parc pouvant garantir le confort aux clients et assurer la sécurité dans la circulation.

D’ailleurs c’est pour enlever toutes ces épines du transport que la plupart des régions du pays ont convergé vers Kaolack lors de ce congrès. Des solutions qui sont aussi préconisées pour Kaffrine dont la seule vocation est d’abriter le plus vieux parc automobile du transport au Sénégal.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*