Karim défendu en chanson: un chanteur compose le titre « sokhor » pour protester contre la traque

karim-wade-portraitC’est le chanteur Rasta, Mame Goor Djazaka, qui a composé un album qui comporte le titre « Sokhor » pour défendre Karim Wade

Il est connu pour ses provocations et sa liberté de ton. Pour la neuvième fois, Mame Goor Djazaka met sur le marché musical un nouvel album dénommé Guis Guis (vision). Composé de huit titres, cette production sera sur le marché dès le 5 janvier 2015.

« Sokhor » (méchanceté) reste le titre phare de cet opus. L’artiste y parle, selon La Tribune, de la méchanceté que certaines personnes nourrissent à l’encontre de leur prochain. Aussi, le chanteur y fait-il le procès de la traque aux biens mal acquis. « Alal du ñaaw, amin ba moy ñaan. Nit yor xaalisam di dem nga bëg ko nangu, sooko defee, def nga lu ñaw », peut-on entendre dans cette chanson. Une façon de demander la relaxe pure et simple de Karim Wade quelle que soit la manière avec laquelle il s’est enrichi. « Je ne souhaite la prison à personne et je pense que si on reproche une chose à une personne et qu’on n’a pas de preuve, on doit la laisser partir », a dit Mame Goor Djazaka qui précise ne guère chercher à bénéficier de la fortune de Karim Wade. « Les querelles ne peuvent pas manquer, mais si je vois une injustice quelconque, j’ai le devoir de la dénoncer et c’est la raison pour laquelle j’ai composé le titre ‘Sokhor’ », indique-t-il.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*