Kémi Séba : « Macky Sall est l’héritier des vendeurs d’esclaves…, j’ai été livré comme une pizza! »

Le combat contre le Fcfa continue de plus bel tant en Afrique que dans les autres pays du monde où résident les fils de la terre-mère. De Dakar à Cotonou, des rues de Paris jusqu’à celles d’Abdijan, les anti-FCFA étaient descendus sur le terrain « descendre » cette monnaie, figure d’une mainmise occidentale qui persiste, selon Kémi Séba et ses pairs.

Parlant de Kémi Séba, il a été reçu sur le plateau de Politia d’Africa24, pour parler de la dépendance réelle de l’Afrique à ladite monnaie et la portée du combat porté par les anti-FCFA.

Se voyant « livré comme une pizza » après son expulsion du Sénégal, Kémi Séba est revenu sur sa vision réelle de la monnaie tant décriée.« Sur le terrain du FCFA, il n’y a même pas de néo-colonialisme c’est un continuum de la colonisation. Il est inconcevable que la banque de France puisse avoir un droit de veto à l’intérieur de nos banques centrales », fulmine l’activiste.

Exporté du Sénégal pour risque de troubles à l’ordre public, Kémi Séba voit en cette décision « un suivi des prérogatives de l’Elysée, c’est une réalité. Macky Sall en me déportant s’est débarrassé de la patate chaude ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*