Kenya : des attentats de l'EI "déjoués"

kenya policeAu Kenya, la police aurait déjoué des attaques terroristes à Nairobi et Mombasa grâce à l’interpellation de deux hommes soupçonnés d’appartenir au groupe Etat islamique (EI).

C’est en fréquentant une mosquée située dans un bidonville de Nairobi que Kiguzo Mwangolo Mgutu et Abubakar Jillo Mohammed auraient été recrutés et radicalisés.

Les suspects auraient voulu venger l’arrestation de Mohammed Abdi Ali, chef présumé de leur groupe au Kenya, qui avait eu lieu en mai dernier.

Parmi le matériel saisi lors des arrestations, il y avait notamment “des clous, des batteries, du fil électrique, des engrais, des téléphones mobiles et d’autres substances explosives présumées.”

Contrairement à la présence des shebab depuis 2011, pour le moment celle de l’EI n’est pas prouvée au Kenya.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*