Khashoggi tué dans le Consulat Saoudien à Istanbul

Un responsable turc a déclaré à l’AP que la police avait trouvé dans le consulat saoudien d’Istanbul des preuves qui confirment que le journaliste Jamal Khashoggi y a été tué.

Le “haut fonctionnaire” s’est entretenu avec l’AP sous couvert de l’anonymat, mais a déclaré que la police avait trouvé “certaines preuves” que Khashoggi était mort dans l’immeuble. Le fonctionnaire n’a pas fourni plus de détails sur les preuves découvertes par la police.

Selon des informations parues lundi soir dans les médias étatsuniens, Riyad s’apprête peut-être à admettre que Khashoggi a été tué dans le cadre d’un interrogatoire non autorisé qui a mal tourné.

Khashoggi a été vu pour la dernière fois dans le consulat le 2 octobre. La Turquie a accusé l’Arabie saoudite d’avoir assassiné le journaliste, mais Riyad a nié toute implication.

Après un appel téléphonique avec le roi Salman d’Arabie saoudite lundi, le président étatsunien, Donald Trump a laissé entendre que ce sont peut-être des “tueurs voyous” qui sont responsables de la disparition du journaliste.

Lors d’une visite à Riyad mardi, le secrétaire d’État étatsunien, Mike Pompeo a remercié le roi saoudien de s’être engagé dans une enquête “transparente” sur la disparition.

Entre-temps, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que certains “matériaux toxiques” dans le consulat ont été “recouvert de peinture”. De plus, des images vidéo de nettoyeurs avec des balais à franges et des seaux entrant dans l’immeuble avant que les enquêteurs n’aient pu le fouiller ont donné lieu à la spéculation sur un potentiel camouflage.

Traduction SLT

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*