Kumba Ressources : Le Directeur général de Lithos exige la restitution des 75 millions de dollars au peuple sénégalais

880411dda3e1cb21bf27d009bc4401b4Après les accusations de l’ancien président Abdoulaye Wade et les mises au point du gouvernement, c’est au tour de Lithos Corporation Pty, une société sud-africaine de s’inviter dans les débats. André Gyenfie, Directeur général de la société a, au cours d’une conférence de presse organisée le 20 décembre dernier, apporté des précisions. D’après les explications données par le sieur Gyenfie, c’est Lithos Corporation qui était la première société à signer des accords avec Miferso (Société des mines de fer du Sénégal oriental) sous la présidence d’Abdou Diouf, rapporte Le Soleil.

A cet effet, une plainte a été déposée, début 2014, à la Division des investigations criminelles contre les responsables du dossier à l’époque des faits. Le Directeur de Lithos accuse Me Madické Niang, à l’époque, ministre des mines, d’avoir été manipulé par Me Stephane Brabant du cabinet Hubert Smith de Paris, Karim Wade, Ousmane Ndiaye et la société Kumba, d’avoir par une lettre éjecté Lithos du projet Falémé au profit exclusif de Kumba Ressources. Il accuse dans ce dossier Me Madické Niang de faux, usage de faux et usurpation. Et estime à ce titre que le Sénégal ne doit plus rien à Kumba. Et par conséquent, les 75 millions de dollars payés par ordre de la Chambre de commerce internationale de Paris à Kumba, doivent être retournés au peuple sénégalais, car obtenus frauduleusement et de manière cavalière.

Par Seneweb News

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*