LA BANDE À SANEX RISQUE GROS

La brigade de lutte contre la piratage et la contrefaçon hérite du dossier qui oppose Moustapha Diop, qui revendique la paternité de la série, à la troupe Soleil Levant, à propos de Wiri Wiri. Les Échos, qui rapporte l’information, renseigne que le procureur a transmis l’affaire à ladite brigade pour enquête au motif que le plaignant a parlé de «droits de films».
Le journal indique la brigade de lutte contre la piratage et la contrefaçon va remettre les résultats de l’enquête au chef du parquet. Qui, ensuite, décidera de la suite à donner. À rappeler que Moustapha Diop, qui a engagé des poursuites judiciaires contre Sanekh et Cie pour violation de contrat, demande la suspension de la série diffusée sur la Tfm. Il réclame 200 millions de francs Cfa au titre de dommages et intérêts.

In the Spotlight

Tshisékédi promet «un Congo» sans «haine» ni «division»

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Félix Tshisékédi, peu après avoir été déclaré par la Cour constitutionnelle nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), a adressé ses remerciements à l’ensemble de ses compatriotes, leur assurant sa volonté de bâtir [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*