La colère de Dieu s’abat sur Macky Sall…Il a touché à un totem et bravé un interdit

macky-colère-de-dieuMacky ne voit rien venir. Tout le monde voit les successions de malheur s’abattre sur son régime. Tous sauf lui et sa dynastie qui sont dans une tour de verre argentée. En 2012, tout était rose pour lui. De son accession à la magistrature suprême au mois de décembre, tout allait bien. Mais les choses ont commencé à se gâter en 2013. Plus précisément en Avril lorsqu’il a incarcéré Karim Wade et ses codétenus. Ils ont été arrachés à leur famille injustement. C’est depuis ce jour que la poisse s’est abattue sur le régime de Macky. Il a changé de PM à trois reprises, il s’est débarrassé de ses compagnons les plus fidèles comme ABC. Sa dynastie s’est installée et l’a éloigné du peuple en corrompant la presse libre. Les sales affaires e la République sont étalées sur la place publique. Macky Sall qui était venu pour la rupture se retrouve au-devant de la scène.
Macky par-ci, sa femme par-là. On ne parle que de cette famille dynastique Faye-Sall. On oublie le peuple. Le plus grand délestage d’électricité s’abat sur le Sénégal lorsque Karim et ses co-accusés sont incarcérés. Ensuite la pénurie d’eau assoiffe tout une capitale pendant des semaines. Après cela, il se chamaille avec son premier premier ministre et le vire. Et dès le début 2014, le scandale de son épouse qui gère les dossiers lourds inonde le pays de désolation. Comment une femme peut-elle publiquement affirmer que son mari est faible et que c’est elle qui gère les dossiers lourds ? Puis les malheurs s’enchaînent…Affaire Arcelor –Mittal, Affaire Pétro Tim, scandale de la Banque marocaine et la fondation de la première Dame…
Et ce n’est pas fini…Les élections locales sont pour lui un test amer. Il perd les plus grandes capitales du Sénégal sauf celle de Saint-Louis où un juge controversé a donné la victoire à son beau-frère. Ensuite Macky vire encore son premier ministre, s’éloigne de ses vrais souteneurs comme Thierno Alassane Sall, Benoît Sambou…
Et cerise sur le gâteau, la marche du 11 janvier 2015, vient couronner le lot de scandales.
Macky doit comprendre qu’il a touché à un totem. Il a enfreint un interdit et la colère de Dieu s’est abattu sur lui. Le totem c’est Karim et ses co-accusés. L’interdit c’est Wade, celui qui lui a tout donné. Tant qu’il ne relâche pas le totem et ne brave plus l’interdit, alors la colère de DIEU va s’abattre sur lui…
Penda Sow pour xibaaru.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*