La justice américaine libère sous caution le cerveau du putsch manqué contre Jammeh

7507699-11577413C’est EnQuête qui file cette information qui va fortement déplaire au Président Yayah Jammeh. La Justice fédérale américaine a libéré Cherno Njie sous caution. Pour ceux qui l’auraient oublié, Cherno Njie est nommément cité par les renseignements internes américains du FBI comme étant le bailleur et le cerveau du coup d’Etat manqué contre Yahya Jammeh le 30 décembre 2014 à Banjul. L’homme d’affaires gambien qui a aussi acquis la nationalité américaine a humé l’air de sa liberté partielle retrouvée grâce à la décision du juge du tribunal fédéral de Minneapolis. D’après le journal, e juge a d’abord déclaré que puisque Cherno Njie a plaidé non coupable, il revient à l’accusation de prouver au-delà de tout soupçon que l’ennemi déclaré de Jammeh est bien coupable. Aux avocats de Cherno Njie, le juge leur a enjoint ainsi qu’à leur client, de prouver son innocence. Le juge a aussi décidé que le Gambien basé au Texas peut bénéficier de meilleures conditions au même titre que ses coaccusés Papa Faal et Alhagie Barrow, eux aussi libérés sous caution. C’est ainsi que Cherno Njie a obtenu l’autorisation d’utiliser son téléphone portable pour gérer son entreprise tout comme il lui est loisible de surfer sur internet via un tiers.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*