L’Etat appelé à «humaniser le déguerpissement des impactés du Ter» (Lsdh)

La Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh) se dit «fortement préoccupée par la tension sociale née des divergences profondes entre l’État du Sénégal et les populations impactées» par le projet de Train Express régional (Ter).

La Lsdh est d’autant plus préoccupée que les positions semblent figées et irréductibles, souligne le défenseur des droits de l’homme, dans un communiqué parvenu à Seneweb.

Elle rappelle le principe d’une indemnisation juste et équitable en matière d’expropriation et invite l’État du Sénégal à ouvrir sans délai des négociations avec les populations concernées afin qu’une solution qui préserve les intérêts respectifs soit trouvée dans les meilleurs délais.

La Lsdh, enfin, appelle le gouvernement à «créer les conditions décentes de déguerpissement des populations impactées par la construction train express régional».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*