La Loi n’est pas la Justice, (par Mamadou Sy Tounkara)

Pour organiser leur vouloir-vivre commun, les humains adoptent des lois, c’est-à-dire des règles écrites et non-écrites qui sont accompagnées de sanctions. Cela évite d’être dans un état de nature sauvage qui ferait le lit de la violence et de l’instabilité permanentes.

La Loi n’est cependant pas la Justice. Cette dernière est l’ensemble des processus impersonnels pilotés par des représentants de la Loi pour donner satisfaction aux justiciables. La Justice ne saurait être corrompue, personnalisée. La Justice, sans jamais oublier d’être humaine et intelligente, se base sur des systèmes des valeurs pour forger un idéal sociétal et instaurer des perceptions sociales positives. La justice doit toujours être équitable et incorruptible.

La loi n’est pas la Justice lorsqu’elle est ignoble. C’est le cas des règles légalisant l’esclavage, la colonisation, la ségrégation raciale ou l’apartheid ; c’est le cas des lois taillées sur mesure pour les ambitions personnelles de dirigeants véreux comme les manipulations constitutionnelles, les décrets de nominations politiciens, clientélistes, népotiques.

La loi n’est pas la Justice lorsqu’elle est complètement étrangère aux réalités particulières des justiciables ; c’est le cas pour les pays anciennement colonisés qui ont adopté les lois de leurs colonisateurs. Au Sénégal par exemple, nous avons un corpus législatif romano-germanique du colonisateur français, ce qui fait que la Loi est inaccessible, ignorée de la plupart des justiciables qui sont illettrés, analphabètes.

Pour légiférer, de très grands défis font face. La Loi a l’impératif d’être coulée dans un moule sociétal approprié pour que l’histoire, la géographie, les mentalités, les spécificités s’y retrouvent ; en outre, il faut une mise à jour en permanence pour ne pas être hors du temps.

Pour établir la Justice, des challenges encore plus grands se dressent : pertinence de la loi, caractère impersonnel et, surtout, absence de corruption dans tous les processus et circuits. Les humains en sont, très certainement, incapables. La vraie Justice est divine.

Mamadou Sy Tounkara

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*