La vérité sur la nuit de noces, quand le mythe s’effondre !

La nuit de noces, mythe ou réalité ? La toute 1ère nuit des jeunes mariés est-elle vraiment digne de leurs rêves ?couple-marié-noces
Hautement symbolique, la nuit de noces est auréolée de mystère. Après une longue journée riche en émotion, les jeunes mariés retrouvent enfin un peu d’intimité. La lingerie fine attend d’être déballée…
Mais que se passe-t-il vraiment pendant la nuit de noces ? Les jeunes mariées témoignent.
Bonne nuit les petits

Un mythe s’effondre. Dans la très grande majorité des cas, il ne se passe rien ! La pression est retombée. La fatigue des longs mois de préparatifs vous rattrape, et vous allez probablement… dormir, tout simplement.
“Ma nuit de noces ? La plus dingue de ma vie : on a dormi !”
“Mon cher et tendre s’est endormi comme un bienheureux en enlevant ses chaussures ! Pendant ce temps, je bataillais avec les centaines d’épingles à cheveux de ma coiffure. Gros fou-rire quand je l’ai vu, endormi dans cette position : il tenait toujours les lacets entre ses doigts…”

 

“Pour notre nuit de noces, il ne s’est rien passé du tout. Et j’en entends encore parler…”
“On est rentrés à 4h du matin, avec tous les gens qu’hébergeaient mes parents. Et on s’est écroulés. Dans la chambre, 2 belles-soeurs, ma belle-mère et de ses amies nous ont servi de chaperons. Tant mieux : je n’aurais pas su lui dire « non… dodo ! »
“On s’est couchés à 6h30, bien alcoolisés, après être passés sous l’eau tout habillés… Autant dire qu’en dehors de ronflements intempestifs et d’une légère envie de vomir, il ne s’est pas passé grand-chose !”
Insomnie… de noces

Il y a aussi ceux qui, vu l’heure, ne se couchent pas. Ceux qui ont de très bonnes raisons de ne pas dormir… Et même ceux qui craquent, du fait du stress accumulé !

“On est rentrés a 5h du mat’… J’ai enfin défait mon chignon. On a mis 10mn à défaire les petits boutons de ma robe un à un. On était surexcités, impossible de décrocher de cette journée de rêve. On a ouvert les cadeaux, lu toutes les cartes et le livre d’or. Le soleil se levait : il était 6h30… »

“Pour notre nuit de noces, nous avons dû faire appel au médecin de garde. On avait la gastro. So romantic.”
“Nous sommes rentrés tôt, à minuit et demi car nous étions crevés : on a eu beaucoup de soucis à gérer le jour J… On a hébergé des amis, ce qui n’était pas prévu. Donc, après avoir discuté un peu, nous sommes allés nous coucher. Impossible de m’endormir, tellement j’étais sur les nerfs ! J’ai fait une crise d’angoisse, ce qui ne m’était pas arrivé depuis des années…”
Et plus, si affinités
Une minorité de jeunes mariés fêtent cette nuit particulière comme il se doit ! Mais inutile de complexer : ils sont l’exception à la règle…
“On est arrivé à l’hôtel à 6h. Dans la chambre, un lit immense. En robe de mariée et smoking, on a fait de vraies galipettes sur le lit, comme des gamins ! Ensuite, petite douche. A ma sortie de la salle de bain, un chemin de pétales de rose jusqu’au lit, 2 coupes de champagnes, et mon homme allongé… Je vous laisse deviner la suite !”

“Nos invités dormaient sur place et nous ne voulions pas que certains, bien alcoolisés, nous dérangent. Donc on a joué a cache-cache sur le domaine, et on a gagné : ils n’ont pas trouvé la chambre ! Une fois seuls, on a laissé notre fougue de jeune mariés parler pour nous ! Et puis, on s’est écroulés jusqu’au brunch du lendemain. C’était génial, comme je l’avais imaginé.”

“On avait réservé une yourte, à quelques pas de chez moi. On passe récupérer notre bagage à la maison, on arrive à la yourte : les couvertures n’étaient pas fournies ! Il nous a fallu repartir les chercher. Au retour, il nous restait tout de même assez d’énergie pour s’offrir un moment tendre, tout en douceur. Résultat : on attend un petit paquet pour dans quelques mois !”

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*