La voiture de fonction de Benalla aurait plu à James Bond

Le véhicule de fonction d’Alexandre Benalla était équipé de dispositifs policiers, voire mieux. James Bond en est tout retourné de jalousie. La voiture a été enlevée ce jeudi matin… Le mousquetaire des temps modernes aurait également obtenu (de qui ? Macron ?) le droit de porter une arme.

Après le casque et le brassard, la voiture est une nouvelle pièce à conviction consternante prouvant inévitablement l’importance de Benalla dans le milieu sécuritaire élyséen. Cette bagnole aurait par ailleurs dû être enlevée dès le 4 mai, ce qui tend à mettre en évidence le fait que nul dans le Palais n’avait envisagé de l’écarter définitivement de la sécurité personnelle du chef de l’Etat.

Cet élément aux mains des enquêteurs est lourde de conséquence.

Joseph Kirchner pour WikiStrike

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*