L’ADJOINT AU MAIRE DE THIES IBRAHIMA BA SUR LE DERNIER REMANIEMENT L’ADJOINT AU MAIRE DE THIES IBRAHIMA BA SE PRONONCE SUR LE DERNIER REMANIEMENT

Ibrahima Bâ Adjoint au Maire de ThièsLes rewmistes de Thiès, qui sont théoriquement des alliés du pouvoir, s’interrogent sur la reconduction d’Oumar Guèye et de Pape Diouf, C’est ainsi qu’ils commencent à délier les langues pour porter un regard critique sur le dernier remaniement gouvernemental.

Selon l’adjoint au maire Ibrahima Bâ, « ce remaniement n’est qu’un épisode d’un long feuilleton qui durera 5 ans et dont l’aboutissement sera un échec cuisant »

L’ombre d’Idrissa Seck a certainement plané sur le dernier remaniement gouvernemental. Et pour cause, ses bisbilles avec les deux ministres qu’il avait fait nommer, en l’occurrence Oumar Guèye et Pape Diouf, sont connues de tous.

Et pourtant, ils ont été reconduits dans le gouvernement, un acte qui constitue assurément un message politique lancé à Idrissa Seck et qui par ailleurs, n’est pas très bien apprécié par les rewmistes de Thiès.

D’ailleurs les langues commencent à se délier et selon l’adjoint au maire Ibrahima Bâ, la reconduction et le renforcement des ministres Pape Diouf et Oumar Guèye qui observent un silence suspect par rapport à leur appartenance au Rewmi, montrent à quel point le Président Macky Sall travaille pour déstabiliser politiquement Idrissa Seck.

Mais, selon lui, Macky Sall est attendu de pied ferme sur le terrain politique. Sur le remaniement, il déclare qu’après près de deux de magistère, Macky Sall baigne toujours dans le tâtonnement, l’amateurisme.

Il poursuit « ce remaniement qui fait suite au limogeage d’Abdoul Mbaye, n’est qu’une épisode d’un long feuilleton qui durera 5 ans et dont l’aboutissement sera un échec cuisant, qui jettera le discrédit sur toute la classe politique »

Selon lui, l’échec dans la gestion des inondations, la cacophonie dans la traque des biens supposés mal acquis, la fermeture des entreprises, la vie chère, sont autant d’aspects qui font que les sénégalais commencent à regretter les sacrifices consentis pour assurer la survenue d’une seconde alternance politique au Sénégal.

Il ajoute que dans les faits, la gouvernance de Macky Sall est encore loin de s’inscrire dans la dynamique de la gestion sobre et vertueuse qu’il évoque à tout bout de champ.

De l’avis d’Ibrahima Bâ, un des adjoints d’Idrissa Seck à la Mairie de Thiès, l’arrivée en force de ministres de l’Alliance Pour la République (APR) dans le gouvernement constitue la mise en place d’une équipe de campagne avant les locales de 2014.

Dans ce sillage, il affirme « comme en 2009, qui avait marqué le début de l’effondrement du régime libéral avec la perte de toutes les grandes villes, les locales de 2014 seront pour Macky Sall, la bande annonce de l’issue de la présidentielle de 2017 ».

Mbaye SAMB

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*