Latif Coulibaly sur le recrutement de son épouse : «Ma femme a un profil très rare»

7038655-10770393Le secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, n’a pas tardé à réagir pour défendre son épouse dont le recrutement au Bureau opérationnel de suivi du programme Sénégal émergent (Bos) fait grincer des dents.

Selon lui, son épouse, Diariatou Sow, n’a pas besoin d’être casée, «elle a un profil très rare». «Ma femme a fait un baccalauréat «C » obtenu depuis 1984 au Lycée Lamine Guèye. Elle sera orientée à la faculté des sciences, au département de Math-physique. En 2e année, elle bénéficie d’une inscription pour aller poursuivre ses études à l’université de Montréal (au Canada) où elle a fait math spécial, option «Actuaires», un profil rare. Elle est sortie avec un Bac+5. Elle est faite pour servir dans les grandes compagnies d’assurances et s’occuper des stratégies et de la rentabilité. Quand elle revenait au Sénégal, il n’y avait que 4 actuaires en 1990», révèle-t-il dans «Direct Info» pour montrer que son épouse n’a pas été parachutée. «Diariatou Sow, poursuit-il, a servi 12 ans à la Sonam. Elle va ensuite partir à Londres et intégrer le programme Mba administration des affaires. Elle est diplômée de Warwick university. Dans le même programme est inscrit Makhtar Diop, l’actuel vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique. Elle est revenue et a travaillé pour le cabinet Kémonics pendant 2 ans. Ce cabinet qu’elle va quitter pour monter un autre qui s’appelle Ecova consulting (où elle a officié) comme directrice. Elle a enseigné pendant 5 ans à l’Iam, à l’Ism et au Cesag. Elle a servi à l’Agetip jusqu’au moment où elle a postulé au Bos. Auditionnée sur la base de son Cv et son expérience professionnelle, elle est chef de Desk au Bos et est chargée de monitoring de projet».

Selon Latif Coulibaly, l’image qu’on donne à sa femme n’est pas son image. «Elle n’a pas besoin de moi pour avoir un emploi. Si elle est allée au Bos, c’est qu’elle est capable d’apporter un plus au Pse», assure-t-il.

Seneweb

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*