Lavrov: les livraisons de S-300 à la Syrie ont déjà commencé

Conformément aux décisions prises à la suite du crash de l’Il-20, la Russie a déjà entamé la livraison de systèmes de missiles antiaériens S-300 à la Syrie, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Comme cela avait été promis suite au crash de l’Il-20 en Syrie, la Russie est actuellement en train de livrer ses systèmes S-300 à l’armée syrienne, a indiqué le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

«Les S-300 ont déjà commencé à arriver en Syrie», a-t-il déclaré lors d’un point presse, au terme de la 73e session de l’Assemblée générale de l’Onu.

Le ministre a souligné que les livraisons avaient commencé «immédiatement après l’incident» ayant causé le crash de l’avion militaire russe Il-20 en Syrie.

Pour rappel, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé ce lundi que l’armée syrienne recevrait des batteries anti-aériennes S-300 d’ici deux semaines. Cette déclaration fait suite à la destruction par erreur d’un Il-20 de l’armée russe au-dessus de la Méditerranée par la défense antiaérienne syrienne dans le cadre d’un raid aérien israélien, Moscou ayant accusé l’aviation de l’État hébreu d’avoir provoqué le tir ayant touché l’appareil russe.

Le ministre avait également rappelé que la livraison de systèmes S-300 à Damas, décidée en 2010, avait été retardée à la demande d’Israël, mais que la situation avait désormais changé et «pas par notre faute», avait-il précisé. Aujourd’hui, des S-300 commandés par les Russes sont déjà implantés autour de la base navale de Tartous, tandis que des S-400, plus modernes, sont déployés sur la base aérienne de Hmeimim.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*