LE BRIN D’HUMEUR : Diversité quand tu nous tiens…

La remise des prix du tournoi d’improvisation organisé par Culture et Diversité, en présence de Jamel Debbouze (C) Sipa
La remise des prix du tournoi d’improvisation organisé par Culture et Diversité, en présence de Jamel Debbouze (C) Sipa
La remise des prix du tournoi d’improvisation organisé par Culture et Diversité, en présence de Jamel Debbouze (C) Sipa

La diversité c’est l’art de se décomposer individuellement pour se recomposer en unité. Cette notion de diversité est tout à la fois et rien en même temps. On vit depuis longtemps avec des différences, on s’enrichit avec l’autre et on n’oublie de temps en temps qu’on devient égaux sur presque tous les points.

Ma diversité, je l’ai construite depuis l’âge de 6 ans quand on m’a mis face à moi-même, quand j’ai vu qu’au delà d’un terrain de jeu, de ma scolarité il y avait ceux qui vous regardaient parfois avec curiosité et ceux qui vous rejetaient souvent avec mépris.
Ma diversité je l’ai construite à travers ceux que j’ai rencontré. Des gens biens. Des personnes qui me nourrissaient d’un espoir de vie parce qu’eux mêmes étaient curieux de moi : Ils m’ont demandé mes hobbies avant de me demander mes origines. On a rit ensemble avant de pleurer. Et j’ai découvert l’amitié. Cela n’a pas de nom dans la diversité. C’est juste aimer l’autre dans son être. 

Faire de l’alter son ego.

Ma diversité c’est mon combat. Celui que j’ai choisi pour m’imposer. Ma diversité c’est quand me fille me dis un jour : « Maman, je suis fière d’être noire parce j ai une couleur qui ne s’effacera jamais même si je suis française ». On ne sait jamais ce qu’il se passe dans la tête d’un enfant mais ils ont une belle philosophie de la vie qu’on n’oublie, nous les adultes, de pratiquer. J’ai compris qu’elle n’aura pas ce problème de » schizophrénie identitaire » qui fait que l’on se cherche longtemps avant de se trouver.

Mais quel sens peut on donner à la diversité chez l’autre aujourd’hui quand on l’emprunte pour diviser et stigmatiser une partie des français. Quel habit d’union peut incarner cette diversité quand elle condamne une personne avant de l’avoir juger juste parce qu’elle est différente ?

Qui n’a pas compris que la pluralité est une force et la division la mort certaine d’une nation ?

Annie-Monia Kakou

In the Spotlight

Le déminage en Casamance ne fait pas l’unanimité

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Au sud du Sénégal, les opérations de déminage de la Casamance ont repris depuis le 27 février 2019. Tout s’est arrêté après l’enlèvement de cinq démineurs mardi 14 mai. La perspective d’une reprise des activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*