Le cas Bara Gaye préoccupe les droits de l’hommiste

bara_gaye-ujtl_06171112Le cas Bara Gaye préoccupe la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) et Amnesty international section Sénégal (AI/Sénégal).

’’A maintes reprises nos organisations ont été saisies de restrictions de ses visites et aujourd’hui sa famille s’inquiète de son transfèrement subite à la Maison d’arrêt du Cap Manuel’’, font savoir les trois entités, dans un communiqué conjoint reçu ce lundi 8 juillet.

Elles invitent ainsi les autorités judiciaires et pénitentiaires ’’à veiller au respect scrupuleux des droits qui lui sont garantis et demandent la levée de toutes mesures de restrictions à son droit de recevoir des visites’’.

Ces organisations se disent ’’vivement préoccupées par les péripéties de la détention de Bara Gaye’’.

A noter que le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (UJTL) est poursuivi et incarcéré pour offense au chef de l’État. Et depuis qu’il est en prison, il n’a eu de cesse de dénoncer le régime de Macky Sall, allant même jusqu’à écrire une lettre au président américain Barack Obama, lors de sa récente visite à Dakar. Son transfèrement au Camp pénal est considéré par certains observateurs comme un durcissement des conditions détention.

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*