Le chef de Boko Haram à la force militaire régionale: «Nous allons les capturer un à un»

Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram
Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram
Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram

Le chef de Boko Haram, Aboubakar Shekau, a promis, dans une nouvelle vidéo publiée hier, une victoire du groupe islamiste contre les 8700 hommes de  la force militaire régionale.

«Vous envoyez 7 000 soldats ? Seulement 7 000, par Allah c’est peu ! Nous allons les capturer un à un», s’écrie Aboubakar Shekau, le chef de Boko Haram dans une nouvelle vidéo publiée lundi sur internet.

Abubakar Shekau évoque directement ce déploiement militaire régional sous un ton provocateur: «Votre alliance ne mènera à rien. Rassemblez toutes vos armes et affrontez-nous: vous êtes les bienvenus». Autant la lutte contre le terrorisme s’organise au niveau régional, autant Boko Haram manifeste son engagement à semer la terreur au nom de la religion. Lundi, une explosion s’est produite à Diffa à l’extrême sud du Niger. Elle a provoqué la mort au moins de cinq personne et en a blessé 16 autres, dont cinq se trouvent dans un état grave.

Par ailleurs, à l’extrême nord du Cameroun, vingt passagers d’un bus ont été enlevés dimanche par des combattants du groupe islamiste nigérian Boko Haram, qui en ont ensuite exécuté 12 d’entre eux.   

Depuis des mois, Boko Haram multiplie les attaques contre des cibles civiles et militaires dans l’Extrême-nord du Cameroun. Une cinquantaine de militaires camerounais ont déjà perdu la vie. L’armée tchadienne a lancé en début février une grande offensive terrestre au Nigeria à partir du Cameroun.  A Niamey, les députés s’étaient réunis lundi pour se prononcer sur la riposte contre Boko Haram. Une force militaire régionale de 8700 hommes est en cours d’être installée.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*