Le comité ad hoc saisi le ministre de la Justice pour créer les conditions d’auditions de Khalifa Sall

Le comité ad hoc, chargé de la levée de l’immunité du maire de Dakar, Khalifa Sall, est loin de prendre son nouveau rôle à la légère. La preuve, le président de ledit comité a saisi le garde des sceaux par rapport à ce dossier. Mais une décision qui n’a pas bien été perçu dans les rangs de l’opposition. Selon le député Déthié Fall, le président du comité ad hoc a saisi le ministre de la justice pour créer les conditions d’audition du député maire Khalifa Sall, alors que dit-il, il aurait dû demander sa libération d’office et immédiate ».

« La première conséquence de la reconnaissance de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall, c’est sa libération immédiate. Cela allait constituer un acte historique pour ce comité ad hoc de demander au ministre de la justice de respecter les droits de Khalifa et de le libérer » a-t-il clamé dans les colonnes du journal l’Observateur.

Mais les commissaires du comité ad hoc, membres de l’opposition ont par ailleurs dénoncé le fait de ne pas disposer du dossier de Khalifa Sall.

In the Spotlight

Revue de presse WalfTv du 15 Octobre 2018

by Babacar Diop in AUDIOS & REVUES DE PRESSE 0

Related Posts:Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les frappes ont détruit un « mystérieux laboratoire…La marche de l’opposition contre le recul…Mauritanie : L’ambassadeur de France rend les…AVENIR DU TOGO : LA CEDEAO [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*