Le compte bancaire de Macky, les milliards de Taïwan…Les couleuvres de Macky et de Diouf

macky-7-milliardsLe Chef de l’Etat n’a pas raté l’occasion lors de la cérémonie de fusion entre le parti de Lahat Diop, Directeur de l’investissement et le parti présidentiel, l’Alliance Pour la République (APR), pour apporter la réplique à Wade.
Face au Pape du Sopi qui se dit prêt à perdre la vie pour sauver son fils de la condamnation, Macky Sall s’est permis de faire la leçon à Me Wade en déclarant : «On ne peut pas accepter qu’un voleur de poulets soit emprisonné à des peines lourdes et que ceux qui ont pillé les caisses de l’Etat en sortent indemnes« .
Pour terminer Macky fait savoir qu’il n’est pas un Président qu’on intimide. Ce serait bien si enfin Macky coffrait tous ceux qui ont pillé les caisses de l’état.
Le président Macky Sall qui prétend ne pas bouger d’un iota dans sa politique d’assainissement qu’il veut mener dans ce pays s’est-il regardé dans une glace avant de jeter un regard sur les hommes qui l’entourent.
La réplique de Babacar Gaye du PDS répondant à Macky mérite réflexion : « Que les voleurs peints en marron beige soient arrêtés comme les voleurs de poulets »
Pour Monsieur Gaye « Charité bien ordonnée commence par soi-même ». Autrement dit, le Président Sall ferait mieux de balayer devant sa porte.
Pour rafraîchir la mémoire à Macky, Xibaaru lui conseille de réveiller ces dossiers:
7 milliards des USA
– Macky Sall est premier ministre jusqu’au 19 juin 2007. Le 20 juin 2007, il est élu président de l’Assemblée nationale. Mais lorsqu’il il trône à la tête de l’Assemblée nationale, il reçoit son relevé de compte bancaire d’une banque américaine :
Et ce compte affichait un solde compte de 14.778.302 dollars qui équivaut à 7.240.019.148 CFA…
Mais en tant que premier ministre, comment a-t-il pu être en possession d’une telle somme ?
Ose-t-il dire aujourd’hui que c’est Wade qui lui a donné 7 milliards?
50 milliards de « Jam »
Le compte « Jam » est un compte de 50 milliards mis à la disposition du premier ministre pour les opérations militaires et civils en Casamance. Et ce compte, le Premier ministre en exercice le gère en toute discrétion. Comme le disait Abdou Elinkine Diatta dans le livre du Colonel Ndaw sur la gendarmerie : « Le dossier Casamance, c’est effectivement une cagnotte de 50 milliards ». Et plus dans le même livre, Abdou Elinkine Diatta déclare : « à l’époque, il y avait aussi un contentieux entre le groupe du jeune général Fall et du ministre de l’Intérieur, l’actuel président sur ce même dossier ».
Les milliards de Taïwan
Les 7 milliards de Taïwan ont été l’objet d’une crise entre Macky et Wade. Idy avait accusé Macky d’avoir soustrait les 7 milliards de Taïwan. Ce qui qui était bizarre à l’époque c’est que le jour même de la libération de Idy, Macky avait pris l’avion pour se rendre en Chypre. Et bizarrement à cette date 7 milliards apparaissent sur un compte de Macky aux Usa.
Les passeports diplomatiques de Diouf
– La nébuleuse des 169 passeports diplomatiques et de service attribués à des ressortissants chinois avait éclaboussé le gouvernement sénégalais. L’affaire remonte entre novembre 1995 et septembre 1998, sous le régime du Parti socialiste donc de l’ancien secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. Voilà ce qui expliquait la mise en cause, dans cette affaire, du Président d’une grande institution alors ministre des Affaires étrangères du Sénégal.
486 millions de Francs CFA ont été encaissés par l’Etat sénégalais contre la délivrance de passeports de service sénégalais à des ressortissants chinois de Hong- Kong. Ce qui n’avait pas manqué de soulever des vagues dans les milieux politico-judiciaires sénégalais.
Et c’est lorsque la police française avait découvert le décès d’une chinoise d’apparence en possession d’un passeport de service sénégalais en bonne et due forme, qu’une enquête a été ouverte et le recoupement des dates, après authentification de ce document de voyage, menait naturellement vers un (rancunier /dictateur). De toute évidence, l’octroi de documents de voyage n’est pas une spécificité sénégalaise. Ce faisant, il a été demandé à chaque acquéreur de s’acquitter de 10 mille dollars en contribution au Fonds de développement économique et social du Sénégal. Voilà une histoire de gros sous, de corruption et de bradage de la dignité sénégalaise classée que Macky devrait porter devant les tribunaux.
– En son temps de gloire, un homme qu’on entendait tous les jours sans le voir et qui avait la capacité de faire de n’importe qui un milliardaire, était à l’origine des plus grands scandales avec les licences de pêches.
Les milliards de Habré
Abdou Diouf et un ex PM ont blanchi l’argent de Habré. Mais puisque Habré n’est pas poursuivi pour crimes économiques mais crimes contre l’humanité, ces personnalités devraient échapper procès. Le jeudi 13 décembre 1990, Hissène Habré avait déposé 3 milliards CFA à la Banque Internationale pour l’Afrique Occidentale (BIAO) qui venait tout juste d’être restructurée pour devenir la Compagnie Bancaire de l’Afrique Occidentale (CBAO) avec un nouveau DG en la personne cet ex Premier Ministre.
La Fondation
– Que deviendra la Fondation « Servir le Sénégal » de Marème Faye, véritable gouffre à milliards quand son époux Macky Sall quittera le Pouvoir ?

Sidy Niang pour xibaaru.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*