LE CONFLIT ETHNIQUE VIRE AU DRAME Les violences ont fait 58 morts en Guinée, des dizaines d’arrestations

Les autorités guinéennes ont déclaré jeudi avoir procédé à des dizaines d’arrestations de suspects à la suite des violences ethniques qui, selon un dernier bilan, ont fait 58 morts et au moins 160 blessés dans le sud-est du pays, selon l’Agence Reuters.

Les villes où l’armée s’est déployée pour rétablir l’ordre ont retrouvé leur calme après plusieurs jours de violences entre les Guerzé, chrétiens ou animistes majoritaires dans la région, et les Konianké, essentiellement des musulmans qui se sont implantés dans le secteur après être arrivés du nord de la Guinée.guinee violence

Des affrontements ont déjà opposé ces deux ethnies au cours des dix dernières années, pour des questions d’influence sur cette région non seulement fertile mais aussi riche en minerais. “Nous avons identifié 58 morts à ce jour et le calme est revenu”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Damantan Albert Camara. “Le nombre d’arrestations a doublé. Les forces de sécurité ont arrêté une centaine de personnes. Certaines d’entre elles étaient armées de machettes au moment de leur arrestation”, a-t-il ajouté.

Selon un journaliste guinéen, qui s’est exprimé sous l’anonymat par peur de représailles, l’identification des corps s’est révélée difficile pour les autorités. “Beaucoup avaient été découpés à coups de machettes et d’autres avaient été brûlés vifs”, a-t-il dit.

Les violences ont éclaté à la suite du lynchage, dimanche, d’un homme accusé de vol. Elles ont touché la deuxième ville du pays, N’zérékoré, et la région environnante, près de la frontière ivoirienne.

Ces violences se sont produites peu après la conclusion d’un accord entre partis politiques rivaux pour organiser des élections législatives le 24 septembre, après des mois de blocage et de manifestations qui ont souvent dégénéré en affrontements ethniques.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*