Le Congrès US présente un projet de loi pour quitter l’ONU

Quelques jours après l’investiture de Trump, les membres du Congrès s’emparent du moment pour exiger que les USA sortent de l’ONU. Ils présentent à la Chambre des députés un projet de loi qui abroge la Loi de 1945 sur la participation aux Nations Unies et réclament la pleine souveraineté.

Sous une présidence Trump, il y a la conviction de plus en plus grande que l’idée de sortir les USA de l’ONU est non seulement vraisemblable, mais que cela pourrait rallier l’enthousiasme national, puisque les citoyens US cherchent à vaincre l’élite mondiale corrompue et à reprendre le contrôle de leur pays.

Appelé American Sovereignty Restoration Act of 2017, ce projet de loi est censé abroger la participation des USA aux Nations Unies et bannir tout versement de financement à l’ONU, ainsi que la contribution militaire US à toute opération de l’ONU. Le projet de loi retire aussi l’immunité diplomatique aux fonctionnaires de l’ONU.

Ce projet de loi exige :

(1) que le Président mette fin à l’adhésion des USA aux Nations Unies, y compris à tous ses organismes affiliés officiellement, agences spécialisées, commissions ;

(2) de fermer la Mission US auprès des Nations Unies.

Le projet de loi prohibe :

(1) le financement de la participation imposée ou volontaire des USA aux Nations Unies ;

(2) le financement de toute contribution US à toute opération militaire ou de maintien de la paix de l’ONU ;

(3) de dépenser des fonds pour soutenir la participation des forces armées US dans le cadre de toute opération militaire ou de maintien de la paix de l’ONU ;

(4) aux forces armées US de servir sous commandement de l’ONU ;

(5) l’immunité diplomatique aux officiers ou employés de l’ONU.

Les partisans du projet de loi disent que la sortie de l’ONU est attendue depuis longtemps. Ils se réfèrent aux milliards de dollars gaspillés, alors que l’ONU travaille systématiquement contre les projets US. Bien que les USA versent plus aux Nations Unies que tout autre pays, les recommandations US sont rejetées par le veto des zélites mondiales qui ont leur propre programme.

Bien que l’adoption de ce projet de loi ne soit pas garantie à la première tentative, tant à la Chambre qu’au Sénat – même avec la voix du Président Trump – ce sera un baromètre utile pour compter et départager les politiciens mondialistes des patriotes prêts à faire la transition du retour du pouvoir au peuple.

Les spécialistes qualifient déjà le projet de loi de « brillant coup d’échecs » du Président Trump. Il changera pour toujours l’équilibre du pouvoir au sein des politiciens de carrière corrompus, comme McCain et Graham. L’objectif est de piéger les adversaires de Trump sans aucune possibilité de gesticuler.

La sortie est-elle prochaine ? Le monde change rapidement, les gens se réveillent, et l’exemple du Brexit et de l’élection de Trump, ainsi que d’autres bouleversements sismiques dans le monde, prouvent que les gens qui en ont marre du statu quo sont capables de se révolter et de forcer le changement.

Your News WireBaxter Dmitry

Original : yournewswire.com/trump-congress-leave-un/
Traduction Petrus Lombard

Réseau International

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*