Le crime imparfait de Racine Talla Vrai ou faux: l’ouverture d’une enquête judicaire et transparente s’impose

bocar-ba-n-vision-africaineBOCAR MOUSSA BA: Vrai ou faux: l’ouverture d’une enquête judicaire et transparente s’impose pour comprendre ce qui s’est réellement passé  à la RTS et apporter les mesures correctionnelles qui s’imposent.

Nous devons donner le bon exemple aux générations à venir. Après 12 annees de combat, nous avons chassé le régime d’Abdoulaye Wade hors du Pouvoir à cause de ces pratiques malsaines.

Quel que soit le régime en place tous les fossoyeurs de la République seront jugés un jour et punis conformément à la loi. Ce sera une justice équitable pour tous. Visitez le link ci-dessous :

Incohérences, incongruités… : Le crime imparfait de Racine Talla

En attendant la réaction de la présidence de la République informée de ce scandale de pratique frauduleuse sur les documents du Conseil d’administration de la Rts par le Dg, Racine Talla, de la même boite, le journal Grand-Place livre les incohérences et autres incongruités que comportent les documents à la base de l’augmentation du salaire du Dg Talla à 4,5 millions de francs Cfa.

Document à l’appui, le journal révèle d’abord que la formule de référence et de « frauduleusement » de la lettre adressée à Macky Sall est incomplète.

racine talla rts

Là où les lettres authentiques du Pca sont numérotées comme suit : n°…/Rts/Pca/Sp, cette lettre incriminée ne porte pas le signe Sp qui signifie Secrétariat particulier.

Ce qui prouve que la lettre de M. Talla n’est pas une correspondance émanant du secrétariat du Conseil d’administration.

Et ce, en plus du fait que le n° 80 que porte cette lettre a été déjà utilisé par la secrétaire de Ndiogou Wack Seck comme référence d’une correspondance adressée au Premier ministre Abdoul Mbaye.

L’autre incohérence réside dans le fait que la lettre porte la signature Ndiogou Wack Seck alors que ce dernier signe toujours ces correspondances par Ndiogou Seck qui figure à l’état civil… entre autres bizarreries qui enfoncent l’actuel patron de la Rts.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*