Le Directeur Général de la Police serait "un vulgaire mafieux"

Des accusations qui sonnent comme un tremblement de terre au sein de la police nationale. Selon un rapport de Cheikhna Cheikh Sadibou Keita ex directeur de l’office centrale pour la répression des trafics illicites des stupéfiants, l’actuel directeur général de la police nationale et ancien patron de l’Ocrtis pendant 10 ans, Abdoulaye Niang, serait “un trafiquant de drogue”. gen path seck
Toujours selon ce rapport qui accable le patron de la police sénégalaise, produit par le commissaire Keita, qui l’a remplacé à la tête de l’Ocrtis, le commissaire Niang aurait aidé des malfaiteurs et fait revendre de la drogue pour son propre compte. Il serait au cœur du trafic international de drogue. Les séances d’incinérations des drogues saisies, devant les cameras de télévision, ne seraient, en réalité, que de la poudre aux yeux, selon le commissaire Keita.
Aucune drogue saisie n’est incinérée devant les cameras. Abdoulaye Niang a été nommé dans la précipitation pour remplacer Codé Mbengue à la tête de la Police nationale. Dès cette nomination, le commissaire Keita aurait saisi le ministre de l’intérieur Pathé Seck, pour lui faire part de sa crainte sur la situation que pourrait créer l’ ” installation du commisaire Abdoulaye Niang dans ses fonctions de directeur général de la police”. “La réputation et l’honorabilité de cette prestigieuse institution pourraient en souffrir, sans compter que cela entacherait l’image du Sénégal”, estime M Keita.Aux regards de toutes ces accusations, si elles se confirment, la crédibilité de la police nationale et surtout de l’actuel ministre de l’intérieur, le général Pathé Seck, seront entachées puisque selon le commissaire Keita, le premier flic du Sénégal était au courant des agissements du commissaire Abdoulaye Niang.

REWMI.COM/ACD

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*