Le dossier Lamine Diack se corse

Selon le journal Libération, les choses ne s’arrangent pas pour lamine Diack. alors que le parquet financier a demandé son renvoi devant le tribunal dans le volet russe du scandale présumé de corruption, voilà qu’une autre affaire se pointe. en effet, Lamine Diack a été encore mis en examen en même temps le patron du groupe de médias qatari bein Sports, Yousef Alobaidly. Ces mises en examen ont été réalisées dans le cadre de l’enquête sur des soupçons decorruption en marge des candidatures de Doha aux Mondiaux d’athlétisme de 2017 et 2019. Yousef Alobaidly a été mis en examen pour « corruption active » tandis que l’ex-président de l’iaaf, jusqu’ici placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté, a été mis en examen pour «corruption passive».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*