Le gouverneur de Dakar dément l’existence d’un arrêté interdisant les manifestations publiques

Le gouverneur de la région de DakarLe gouverneur de la région de Dakar a démenti, vendredi, l’existence d’un acte administratif interdisant les manifestations publiques durant la période du 10 novembre au 5 décembre.

“Depuis quelques jours, des informations émanant de la presse font état d’une décision prise par le gouverneur de la région de Dakar pour interdire toute manifestation sur la voie publique’’ durant la période 10 novembre au 5 décembre, indique un communiqué transmis à l’APS. Dans la même source, le gouverneur ‘’informe l’opinion publique de l’absence d’une quelconque initiative allant dans ce sens et relayée de manière récurrente par la presse”.

‘’Concernant cette affaire, le gouverneur porte à la connaissance du public de l’inexistence d’un acte administratif réglementaire pris à cet effet’’. Il rappelle que la liberté de réunion et la liberté de manifestations ‘’sont consacrées par la Constitution et encadrées par la loi qui précisent les conditions de leur exercice’’. De nombreux médias ont fait état d’un arrêté du gouverneur de Dakar interdisant les manifestations publiques du 10 novembre au 5 décembre 2014, à cause du Sommet de la Francophonie. Des voix se sont élevées pour dénoncer cette mesure.
Le Parti démocratique sénégalais (PDS) et d’autres partis de l’opposition envisagent d’organiser une marche de protestation, le 21 novembre à Dakar. Même sans l’autorisation des autorités administratives, cette manifestation aura lieu, selon les organisateurs. Le président Macky Sall a déclaré dimanche dernier à Dakar qu’”aucune perturbation” du sommet de la Francophonie “ne sera tolérée” par les autorités. La capitale sénégalaise abrite le 15e sommet de la Francophonie les 29 et 30 novembre.
OID/AD

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*