Le jeune libéral crée son mouvement et avertit contre la pénurie d’eau : Massaly dit Nadem à Macky Sall et lance l’opération Rooti au Palais

Mamadou Lamine Massaly
Mamadou Lamine Massaly
Mamadou Lamine Massaly

Macky Sall a son opération Fendi (faire sécher l’eau) contre les inondations. Et Mamadou Lamine Massaly a son Rooti (puiser) au Palais pour approvisionner les populations en eau. Le jeune libéral l’a annoncé hier, lors du lancement de son mouvement dénommé Nouvelle alliance pour le départ de Macky Sall (Nadem) pour faire partir le Président.

La Nouvelle alliance pour le départ de Macky Sall (Nadem) a rété portée sur les fonts baptismaux hier, à la permanence Oumar Lamine Badji. Celle-ci regroupe, selon son coordonnateur national Mouhamadou Lamine Massaly, «des jeunes de toutes obédiences politiques qui en ont marre de la gestion calamiteuse du pays et qui ont décidé de mettre fin aux dérives du Président Macky Sall et de son régime».

Nadem énumère le bilan «désastreux et catastrophique», après seulement 18 mois d’exercice du pouvoir : «Non-respect des engagements électoraux relatifs à l’emploi des jeunes, 1 531 milliards de marchés de gré à gré, nébuleuse dans les fonds que reçoit la fondation Servir le Sénégal, justice instrumentalisée, 10 prisonniers politiques, impuissance de l’Etat face à la pénurie d’eau persistante, entre autres.»

Justement, s’agissant de cette pénurie, Massaly et ses «frères» pensent qu’elle ne reflète que «l’incompétence et l’irresponsabilité» du Président Sall et de son gouvernement. «Son plan Fëndi (contre les inondations) a montré son vrai sens, car l’eau s’est tarie et les populations sont assoiffées», ironise-t-il. Au vu de ce «spectacle désolant», les membres de Nadem donnent un ultimatum au gouvernement pour un retour à la normale.

Sans quoi, ils promettent de lancer ce qu’ils appellent «l’opération Rooti (puiser) au Palais». «Ce n’est pas normal que les populations restent pendant des jours sans eau. Le 8 octobre, si la pénurie persiste, nous lancerons l’opération Rotii au Palais après la marche (de l’opposition). Nous allons puiser de l’eau au palais de la République pour donner à boire aux populations», avertit Mouhamadou Lamine Massaly.

tndiaye@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*