Le limogeage de Fatou Tambédou et le meurtre du chauffeur de taxi au menu des quotidiens

journaux-medias-microLe limogeage de Fatou Tambédou et le meurtre du chauffeur de taxi au menu des quotidiens

Les quotidiens parvenus ce samedi à l’APS s’épanchent majoritairement sur le limogeage survenu hier du ministre délégué en charge de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, Fatou Tambédou et du meurtre du conducteur de taxi Ibrahima Samb.

« Macky vire Fatou Tambédou …après son clash contre Diène Farba » titre le Populaire, expliquant que « la ministre déléguée s’est livrée à du jamais vu à l’Assemblée en s’en prenant violemment à son collègue ministre devant des députés ahuris ».

WalfQuotidien renchérit soulignant que « le gouvernement se donne en spectacle », « Fatou Tambédou limogée et remplacée par Gorgui Ndong.

« Fatou Tambédou tance Diène Farba Sarr et se fait limoger », informe à sa Une l’Observateur. La publication explique : « C’est inédit. Diène Farba Sarr, ministre du Renouveau urbain, a passé hier cinq minutes d’enfer à l’Hémicycle. Pas à cause des députés, mais Fatou Tambédou. Longtemps massacrée par le ministre, Fatou Tambédou s’est rebellée. Avant de se faire dégommer tard dans la nuit ».

Chaque publication y va de son titre pour rendre compte des conséquences de la sortie à l’Assemblée nationale de Fatou Tambédou, « La ministre Fatou Tambédou flétrit son ministre Diène Farba Sarr devant les députés » (L’As), « Fatou Tambédou dit sa détresse, Macky la limoge » (La Tribune) et « Macky Limoge Fatou Tambédou », « Gorgui Ndong la remplace au gouvernement » (Le Quotidien).

Les journaux reviennent largement sur le meurtre et l’inhumation
du conducteur de taxi, Ibrahima Samb, abattu par balles jeudi dernier vers 23 heures dans une station d’essence à Yoff, vers l’Aéroport.

« Révolte des chauffeurs » après le meurtre du taximan Ibrahima Samb écrit l’As, ajoutant que « le meurtrier Ousseynou Diop est dans le business des voitures de luxe ». « Le taximan inhumé vers 21 h aux côtés de son père » informe le Pop qui informe de la « vive émotion lors de la levée du corps à Hoggy et de l’enterrement à Notto Gouye Diama ».

« L’histoire d’un tueur +nandité+ » narre l’Observateur relevant que « l’homme qui a abattu le taximan a joué dans une célèbre série télévisée, il est fan de bagnoles et tient son business à l’avenue Faidherbe ». Le journal croit savoir que « la balle a traversé le crâne » du « taximan enterré hier à 22h aux côtés de son père à Gaout ».

Sur un tout autre registre, le Soleil revient sur la fin de la visite officielle de Macky Sall en Pologne faisant remarquer « une hausse de 20% des échanges entre Varsovie et Dakar ». « Le président de la république a terminé sa visite officielle, hier, à Varsovie où il est arrivé depuis mercredi en fin de journée. Durant son séjour, le chef de l’Etat a participé au forum économique avec près de 400 investisseurs polonais. Il a eu des entretiens avec son homologue, le président Duda, et de hautes personnalités politiques et administratives. Il a visité les chantiers navals de Gdansk et rendu hommage à un pays de spiritualité, des sciences et des arts », renseigne le quotidien de Hann.

Les questions judiciaires se sont aussi invitées à l’analyse des quotidiens avec Enquête qui est revient sur les pays africains démissionnaires de la Cour pénale internationale (CPI), titrant : « La fuite en avant ».

Pour sa part Sud Quotidien estime qu’avec l’adoption, vendredi, par les députés des projets de lois portant modification du Code pénal et du Code de procédure pénal, « le Sénégal corse son dispositif ».

aps

In the Spotlight

TOUBA: 300 DEPOTS CLANDESTINS DE MEDICAMENTS

by bishba in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

La ville de Touba abrite à elle seule plus de 300 dépôts clandestins de faux médicaments, contre une quarantaine de d’officines de pharmacie. La révélation a été faite, sur la Rfm, par le président de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*