Le nouveau président centrafricain réitère le soutien ‘constant’ et ‘inconditionnel’ de son pays au Maroc sur la question du Sahara

prdt centrafricainLe nouveau président élu de la République Centrafricaine, M. Faustin-Archange Touadera, a réitéré, jeudi à Bangui, le soutien ‘constant » et ‘inconditionnel » de son pays au Maroc sur la question du Sahara et la défense de son intégrité territoriale.

M. Touadera ‘réitère le soutien constant et inconditionnel de son pays au Maroc sur la question du Sahara et pour la défense de son intégrité territoriale, ainsi qu’au projet d’autonomie proposé par le Royaume pour le règlement de ce conflit artificiel », a affirmé le président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, qui a été reçu en audience par le nouveau président de la République Centrafricaine.

Le Chef de l’Etat centrafricain a tenu également à remercier le Royaume pour le rôle ‘très distingué » joué par le contingent marocain dans la sécurisation et la stabilisation de son pays, dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République Centrafricaine (MINUSCA), a indiqué M. Talbi Alami dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette audience.
M. Touadera a dit ‘apprécier à sa juste valeur le professionnalisme du contingent marocain », exprimant son souhait de voir la coopération sécuritaire se poursuivre avec le Maroc, en ce qui concerne notamment la formation et l’entraînement de tous les corps de sécurité, ainsi que dans d’autres secteurs.
Il s’est félicité, en outre, des ‘relations remarquables » et des ‘liens étroits » qui unissent Bangui et Rabat, soulignant l’importance de consolider la coopération bilatérale dans tous les domaines.
Le président de la Chambre des représentants, M. Rachid Talbi Alami, a représenté, mercredi à Bangui, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la cérémonie d’investiture du nouveau président de la République de Centrafrique, M. Faustin-Archange Touadera.
Elu le 14 février dernier, le nouveau président centrafricain a prêté serment mercredi lors d’une cérémonie tenue dans le plus grand stade de la capitale, en présence de nombreuses personnalités.
Cette investiture ouvre une nouvelle page pour la Centrafrique et marque la fin de la transition après trois ans de crise.

http: //www.lemag.ma

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*