Le pape contre le trafic de drogue

pope_mexico_ecatepec_304x171_bbc_nocreditAprès une première journée à Mexico la capitale, le souverain pontife s’est rendu hier à Ecatepec. La ville est tristement célèbre pour son taux élevé de criminalité.

Le pape François y a célébré une messe sous haute surveillance. Certains fidèles n’ont pas hésité à braver le froid et à passer une nuit entière dans la rue pour assister à l’office du souverain pontife. Au total, ils étaient plus de 300 000 hier rassemblés à Ecatepec pour écouter son message d’espoir.

« Je vous invite à être en première ligne, à prendre des initiatives qui permettront de transformer cette terre bénie en une terre d’opportunité, où il ne sera pas nécessaire d’émigrer pour rêver, où il ne sera pas nécessaire d’être exploité pour travailler, où la pauvreté du plus grand nombre d’entre vous ne fera pas l’opportunisme de quelques-uns », a plaidé le pape François, avant de poursuivre : « Faites du Mexique une terre qui n’aura plus à pleurer ces hommes et ces femmes, ces jeunes et ces enfants qui finissent, détruits, dans la main des trafiquants de la mort. »

Ecatepec est la première étape d’une série de lieux sensibles qu’a choisi de visiter le pape François. Hier, des centaines de policiers et de militaires étaient mobilisés pour sécuriser cette ville, qui détient le plus haut taux d’homicides de femmes.

Le père de l’église catholique se rendra ensuite dans le Chiapas, région pauvre et délaissée à la frontière guatémaltèque puis dans le Ciudad Juarez, province dangereuse, où les migrants en route pour les Etats-Unis sont souvent victimes de violence.

Lors de son passage à Mexico samedi, le pape François avait exhorté les dirigeants mexicains à agir pour une justice réelle et à lutter contre le trafic de drogue et la corruption.
www.bbc.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*