LE PDS accuse Macky d’être un oppresseur qui n’a pas de parole et qui veut se faufiler jusqu’en 2019

macky-pds-accuseDans un communiqué du comité directeur du PDS, principal parti d’opposition au Sénégal, le Chef de l’Etat Macky Sall est peint comme un dictateur qui ne respecte pas l’état de droit et qui ne respecte pas les décisions de juridictions internationales comme l’avis du groupe de travail des nations unies sur la détention arbitraire qui a exigé la libération de Karim Wade.
Selon le communiqué des libéraux, « Comment peut-on, en effet, prétendre renforcer la bonne gouvernance, consolider l’état de droit et la démocratie en refusant de respecter les décisions de juridictions internationales et d’appliquer les avis du groupe de travail des nations unies sur la détention arbitraire ? ».
Et les libéraux de déclarer le candidat du parti Karim Wade comme un otage entre les mains d’un oppresseur qui n’est autre que le président Macky Sall : « Comment peut-on prétendre élargir les libertés fondamentales alors que le candidat que notre parti, principal parti du pays, s’est choisi pour le représenter à l’élection présidentielle qui était prévue en 2017 reste un otage entre les mains d’un oppresseur qui n’a pas de parole et qui veut se faufiler jusqu’en 2019 ? »
Une occasion pour les libéraux de faire le procès de la démocratie sénégalaise qui a perdu son lustre depuis l’avènement de Macky avec les traques et les emprisonnements tous azimuts. Me Amadou Sall, porte-parole du jour du comité directeur du PDS, s’est longuement appesanti sur les violations des droits de l’homme au Sénégal et les nombreuses incarcérations politiques dont celle de Karim Wade, candidat du parti démocratique sénégalais (PDS)…
« Par les reniements de son Président, notre pays est déconsidéré alors que notre démocratie et nos gouvernants étaient partout donnés en exemple » renseigne le communiqué du PDS lu par Amadou Sall.
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com
En savoir plus sur http://xibaaru.com/exclusivites/le-pds-accuse-macky-detre-un-oppresseur-qui-na-pas-de-parole-et-qui-veut-se-faufiler-jusquen-2019/#xdtTpo8E2sE0oMPm.99

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*