Le roi Mohammed VI réagit vivement contre les attaques visant des infrastructures saoudiennes

Dans une lettre adressée au roi Salmane d’Arabie saoudite, le souverain marocain Mohammed VI a condamné les attaques contre des installations pétrolières saoudiennes, les qualifiant d’«actes terroristes». Le roi du Maroc a également apporté soutien et solidarité à l’Arabie saoudite.

Le lendemain des attaques contre des installations pétrolières saoudiennes perpétrées le 14 mai et revendiquées par les rebelles houthis, le roi Mohammed VI a adressé une lettre au souverain saoudien condamnant les événements:

«Suite aux attaques ignobles contre des installations énergétiques vitales saoudiennes, je vous exprime ma condamnation la plus ferme de ces actes abjects qui visent à porter atteinte à la sécurité, à la stabilité et à la quiétude de votre pays», indique le texte, cité par la MAP.

Le roi a d’ailleurs qualifié ces attaques de «terroristes» et a souligné que Rabat exprimait «la solidarité totale et le soutien constant du Royaume du Maroc à l’Arabie Saoudite sœur pour faire face à toutes les menaces et agressions visant ce pays, quelles que soient leurs formes et leur justification».

Au total, sept drones ont été engagés dans l’opération contre l’Arabie saoudite. Le groupe Saudi Aramco a pris des mesures de précaution et a temporairement suspendu l’exploitation de l’oléoduc afin d’évaluer la situation. Les Houthis qui ont revendiqué les attaques les voient comme une riposte aux actions de Riyad au Yémen.

Auparavant, le ministre saoudien de l’Énergie, Khalid al-Falih, a annoncé que des «actes de sabotage» avaient été perpétrés le 12 mai contre deux pétroliers saoudiens au large des Émirats arabes unis.

fr.sputniknews.com

In the Spotlight

L’HISTOIRE DE LA FAMILLE AU COEUR DU POUVOIR

by bishba in CONTRIBUTION 0

«La famille est un ennemi en politique, il faut l’en éloigner le plus loin possible», aimait théoriser le chantre de la Négritude, Léopold Sédar Senghor. Cette maxime, les différents Présidents du Sénégal ne semblent pas [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*