Le Rta-S sur l’interdiction des manifestations du Front contre-sommet : «L’Etat doit respecter la pluralité d’opinions»

Momar Samb Rassemblement des travailleurs africains-Sénégal (Rta-S:Pencoo reew)
Momar Samb Rassemblement des travailleurs africains-Sénégal (Rta-S:Pencoo reew)
Momar Samb Rassemblement des travailleurs africains-Sénégal (Rta-S:Pencoo reew)

Le Rassemblement des travailleurs africains-Sénégal (Rta-S/Pencoo reew) n’apprécie pas l’interdiction de la conférence du Front contre-sommet lors de la clôture du 15ème sommet de la Francophonie. Dans un communiqué, ce parti membre de la coalition Benno bokk yaakaar (au pouvoir) estime, en effet, que cette manifestation de Malick Noël Seck et Cie était prévue «dans un lieu privé».

Pour Momar Samb et ses camarades, «dans les pays dits de grande démocratie, des contre-manifestations sont organisées, lors des grandes rencontres internationales». C’est pourquoi, soulignent-ils, «l’Etat doit respecter la pluralité d’opinions et le droit à la manifestation, tout en garantissant l’ordre, la sécurité des biens et des personnes».

Sur un autre registre, le Secrétariat politique du Rta-S salue «chaleureusement» le travail entamé par les forces de Gauche qui ont récemment signé une déclaration commune annonçant l’ouverture d’un nouveau processus pour «réussir enfin leur unification». Il encourage également les différentes forces engagées dans cette «œuvre salutaire» pour elles et pour les masses populaires de ce pays à «persévérer dans cette voie».
Par ailleurs, après avoir «félicité» et «encouragé» le Président Macky Sall pour la «réussite» du sommet de la Francophonie, le Rta-S estime que l’Oif doit être «un espace de rencontres» pour les pays africains permettant de promouvoir la langue nationale de chaque Etat membre.

 Binta SANE
Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*