Le saviez-vous  ? Hassan Ier a été enterré une semaine après sa mort

retour-du-corps-du-sultan-Moulay-Hassan-1erContrairement aux préceptes de l’islam, le corps du sultan Hassan Ier n’a été mis en terre que six jours après sa mort. En réalité, son décès est demeuré secret pour raison d’Etat. A l’été 1894, le grand sultan se dirige avec ses troupes dans le sud du pays afin de pacifier des tribus rebelles. La marche de l’armée du Makhzen dure plusieurs mois avant d’arriver, non sans peine, au Tafilalet. La santé du sultan, déjà en proie à un mal profond, se détériore rapidement en raison des conditions de la campagne militaire. Il succombe en territoire hostile. Seuls les esclaves qui le servent, ainsi que le chambellan Ba Hmad, sont autorisés à entrer dans la tente du défunt. Ils gardent le secret, craignant que la mort du sultan ne provoque l’instabilité au sein l’armée et des envies d’attaque parmi les tribus hostiles. L’ordre est donné de lever le camp, le cortège royal quitte le lieu sous les traditionnelles incantations : « Dieu bénisse la vie de notre Seigneur ». Le corps sans vie du seigneur en question atteint Rabat quelques jours après, laissant dans son sillage une insoutenable odeur macabre. Conformément à la tradition, aucune dépouille n’est autorisée à franchir les murs de la ville. Un trou est alors creusé pour y glisser le corps du sultan qui, une fois à l’intérieur, a pu mourir officiellement.

http://zamane.ma/fr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*