Le «SCRIPTO-SENSU» du samedi 31 Décembre 2014 par Mohamed Joseph-Henri SARRE: L’Année des 12 singes

Chronique Mohamed Joseph-Henri Sarre« Laambi golo kou djok daanou ! Golo yi gnoo ko moom »!

J’ai fait un songe. J’ai vu, en rêves, 12 singes.

Douze singes criant aux vents et faisant des grimaces plus simiesques les unes que les autres! Quand j’ai voulu savoir ce que cela voulait dire, la Pythie Saalal bey Dioum me dit ; « c’est de l’année 2014 que tu as rêvé !

Cette année qui se termine est, indiscutablement, symbolisée par 12 singes aux simagrées politiques qui ne peuvent trouver occurrences et contexte que dans le Sénégal décrépi de Macky SALL…

Rétrospective sur 12 séquences affligeantes de 2014 qui, plutôt que le rire, auraient dû nous arracher les sanglots les plus amers.

1/Au début de ton rêve, les 12 singes se bousculant pour arriver, en premier, au faîte du Mât de Cocagne du Pouvoir représentent le jeu « de dupes » politique de la coalition « Benoo Book Yaakaar»! Il ne peut y avoir d’alliance entre des forces politiques qui ne partagent qu’un seul projet : la défense aveugle de leurs intérêts prébendiers…

2/Le singe, tétanisé par les phares d’une voiture qui va finir par l’écraser, c’est Le Parti Socialiste. Ousmane Tanor Dieng assumera, devant l’Histoire, la responsabilité d’avoir, durant 15 ans, galvaudé l’héritage politique du premier parti du Sénégal ! S’il ne se reprend pas en quittant, au plus vite, l’hétéroclite coalition (comme devrait le singe quitter la route) et préparer la prochaine présidentielle, il sera écrasé et disparaitra. A jamais.

3/Tu as vu, dans ton sommeil, un vieux mâle que les plus jeunes singes s’apprêtent à bannir de la meute ! Cette partie du rêve symbolise la jeune garde de l’AFP de Moustapha Niasse qui n’acceptera jamais de sacrifier ses ambitions sur l’autel de l’unique appétit d’un président/candidat sans vison ni talents exceptionnels

4/Le groupe de singes qui s’épouillent, avec tant d’hypocrite tendresse dans ton rêve, c’est l’image de la « Constante » et des variables du PDS! Quand ils se toilettent, les uns les autres, des poux et de la vermine de 12 ans d’Alternoce, ils n’en pensent pas moins au moment «freudien» où il faudra « tuer » le Fils pour remplacer le Père…

«Peccum liir bou nékhé, baay dja djapp si wagg yeu!»

5/ Singeries que le passage du « Yoonou Yokouté » au « Programme Sénégal Emergent » ! Le scandale le moins commenté de toute l’histoire politique du Sénégal postindépendances ! Une vraie «escroquerie intellectuelle» car une vision politique se construit, elle ne s’achète pas à coup de milliard à un cabinet de pseudos experts !

Une vision se structure autour du dialogue fécond de toutes les parties prenantes de la nation puis, se partage, avec le plus grand nombre, pour avoir des chances d’être réaliste…

Une vision, paraît-il, n’est réaliste qu’à partir du moment où elle est partagée…

6/Ebola. Maladie de chauve-souris et de singe. J’ai appris, avec fierté, qu’au Sénégal les frontières sont tellement sûres qu’il ne viendrait pas à l’idée de ce terrible virus de profiter du marché de Diaobé pour les franchir sans visa express du Gouvernement. Il n’y a, du coup, rien à craindre de l’invisible menace djihadiste qui hante toute la sous-région!

7/S’il y avait un doute quant à la dimension politique de la traque des biens acquis, il est levé ! Par quelle pirouette de singe de cirque a-t-on réussi à laisser passer entre les mailles du filet cette généreuse ministre de la République qui distribuait, à tour de bras, des cuillères et des tapis de prières facturés, sans vergogne, 10 fois leur prix ? Haro sur Boubou Golo.

8/Quand, dans la brousse, un singe se met à criailler, mille autres hurlent en écho ! Karim WADE a retrouvé grâce aux yeux des sénégalais qui l’accusaient, il y a à peine deux ans, de tous les maux d’Israël! Par le même processus salvateur de « victimisation » que celui qui a lavé plus blanc que blanc l’honneur de l’ancien Premier Ministre Idrissa SECK… Le Droit n’a, décidément, rien à voir avec la Vérité ni la Justice. Le droit ne reconnait que la force de la Preuve ! Si rien de sérieux n’est prouvé par le tribunal d’exception qu’est la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite, la place de l’ex Vice-Président de la République de son père n’est plus en prison ! Ne m’en déplaise…

9/ Golo-gololou avec les dossiers Petro tim /Arcellor Mittal. « Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire des grimaces » ! Abdoulaye WADE, devant la gestion confuse du procès de son fils Karim, a fait sien cet adage populaire. Comprenant que l’enjeu principal de cette affaire n’était plus de l’ordre du pénal mais plutôt essentiellement politique, il suggère aux sénégalais de voir de quoi les bajoues du chimpanzé sont tellement gonflées ? Peut-être des rapines du voleur qui, pour faire diversion, crie encore plus fort « au voleur » que ses poursuivants ? Peut-être.

10/Cris gutturaux de Ouistiti affolé. La parole publique n’est plus audible au peuple ! Portée, depuis l’arrivée de Macky SALL au palais de la République, par l’arbitre des élégances ordurières du temps de l’exil, elle apprend, à ses dépens, que seules des « Axes » et des « Cibles » clairement identifiées, rendent «Accessible» la Communication Publique… Image affligeante, dans mon rêve, d’une horde de macaques fuyant en ordre dispersé à travers champs.

11/ Les singes de a Sagesse. La statue des 3 singes est, selon la diseuse de bonne aventure, le signe de toute la sagesse de Mary Teuw Niane ! Les mains devant les yeux, sur ses oreilles et devant une bouche avare de paroles, il suit, résolument, la voie caillouteuse qui va le mener à la remise en branle de ce formidable « ascenseur social » que n’auraient jamais dû cesser d’être l’Ecole et l’Université… Dans une société de la parole, cet homme de bonne volonté mérite de voir l’action prendre le pas sur incantation.

12/La Francophonie. Sommet de la débandade des enfants du Continent Noir et de la Forfaiture. Saalal bé Dioum, star de la voyance à Ndoumbelaan, interprète ainsi l’image manichéenne des primates tropicaux se choisissant comme rois des singes des montagnes gelées d’Occident qui hante la fin de mes songes… Funeste choix.

Je me réveille soulagé de quitter ce rêve cauchemardesque habité de tant de hideurs!

2015 ne peut être pire que l’année des 12 Singes ! Que l’Omniscient nous en préserve !

Bonne Année à TOUS et que vive le Sénégal !

par Mohamed Joseph-Henri SARRE

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*