Le visa biométrique n'est pas mis en place pour le contrôle, selon le Consul général du Sénégal à Paris

Amadou Diallo, le Consul général du Sénégal à Paris, a fait le bilan technique et financier d’une semaine de délivrance de visa d’entrée au Sénégal. Dans les colonnes du journal Walfadjiri, M. Diallo renseigne qu’en une semaine, il ont enregistré 2479 pré-enrôlement. amadou diallo

Soit environ 500 par jour. De même, 791 visas ont été imprimés, soit 150 par jour. Aussi, informe-t-il que le centre de Paris a pu générer un chiffre d’affaires de 80 millions de francs Cfa en une semaine. Le constat est que le visa est donné séance tenante.

A la question de savoir si cela ne pose pas de problème de sécurité intérieure, pour le Sénégal, le Consul clarifie : ” Le visa biométrique n’est pas mis en place pour le contrôle. Il est mis en place par le code général des impôts.

C’est une politique sectorielle mise en place par les autorités politiques. C’est vrai que, avec le visa biométrique, il y a un recueil de données au profit du ministère de l’intérieur. C’est une base de données qui est là, et qui peut servir au moment opportun. En arrière plan, on peut parler de contrôle parce que toute personne qui entre dans le territoire doit être contrôlée “.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*