Léona Niasséne – Cheikh Ahmed Tidiane Niass, cet élève du Prophète Muhammad (Psl)

L’être frugal et à la poitrine saine, le savant respectueux et source de grâce, L’homme à la majestueuse bénédiction et aux prières toujours acceptées : Sheikh Oumayma comme nous l’appelons très affectueusement est né en 1940 et devient à ce jour le 5ème Khalife général de Léona Niasséne.

Il occupait une place de choix dans le cœur de sa mère l’honorable dame sayyida Oumaymatu ainsi que dans celui de son Père l’Immense Khalife al-Ḥāj Mouḥamad, car celui-ci lui avait donné le nom de son aimé : al Khatimul Maghlum Cheikh Sidi Ahmad Tidjani R.A.

Bien assez tôt, il débute ses études coraniques avec le maure Rabbani avant de continuer avec le défunt Khalife, le grand Wali El Hadj Ibrahima Niass. C’est auprès de ce dernier qu’il poursuivit ses études en sciences islamiques. Tout y passe, le Fiqh, la Grammaire, la logique, la Rhétorique, la Prosodie et l’Hagiographie du Prophète PSL, en somme toute les matières enseignées à l’université de Niassène font de notre personnage le grand érudit qu’il est aujourd’hui.

c’est sûrement pour cela qu’il n’est jamais sorti de la concession familiale pour aller apprendre ailleurs. Sheikh Oumayma fut aussi l’émissaire à plusieurs reprises de son père auprès du célèbre Samba Djinné. En 1956 il prit le wird Tidjani des mains de son Père qui lui accorda par la même occasion une Ijaza (autorisation à transmettre la Tariqa). C’est à cette même date que se développe son amitié avec son grand frère El Hadj Ahmadou Niass Borom Ndoucoumane qu’il suivra partout dans la Sénégambie, assurant pour lui les chants religieux lors de ses innombrables Gamou à travers tout cette espace.

L’on comprend vite pourquoi leurs styles de causerie sont si proches en effet Serigne Cheikh est aussi un Conférencier hors pair et un expert en hagiographie du Prophète Psl surtout à la Lumière du Miroir de la Pureté (Mira’atu Sifa fi Sirrati Nabil Mustafa).

C’est en 1987 qu’il effectue son pèlerinage à la Mecque, et l’année suivante en 1988, El Hadj Ahmadou son ami quitta ce bas-monde. Sheikh Oumayma réside à Leona Niassène et est au service de la Hadra, vice-Imam de la mosquée et assistant aux différentes manifestations.

Notre maitre al-Ḥāj Mouḥamad al-Khalīfa dit de lui parmi ses épitres que Sheikh Oumayma est un homme de Dieu aux prières toujours acceptées, mais c’est surtout par son amabilité qu’il brille dans le cœur de nos condisciples et nous prions Allah (swt) de lui accorder une longue vie pleine de Santé pour que nous puissions des années durant nous inspirer de son exemple et nous éclairer de sa lumière.

Par Idrissa Dioum

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*