L’époux d’Aminata Tall accusé d’avoir bénéficié d’un marché de gré à gré de 1 milliard 700 millions

aminata-tall-et-son-mariLe colonel Abdou Aziz Ndao n’a pas été tendre avec Thierno Bâ, avec qui il a eu un accrochage dans un restaurant dakarois. Dans une interview accordée au journal L’As, l’auteur du brûlot Pour l’honneur de la gendarmerie, revient sur cet incident qui à l’en croire le laisse de marbre. « Les insultes de Thierno Bâ dont l’identité réelle est à préciser selon beaucoup d’habitants de Pikine Icotaf, Bâ ou Ndome, qui n’existe que par son statut d’époux de…me laissent de marbre », tranche-t-il.

Et d’ajouter : « il a osé me traiter de menteur parce que l’irresponsabilité et la forfaiture le protègent. Voilà, un individu qui, sans aucune référence professionnelle, sans aucune référence scolaire et encore moins morale, juste un rat de ministère pour de basses besognes de Vip, bénéficie d’un gré à gré de 1, 7 milliards CFA détourné de son objectif premier dans la loi des finances. (…) Si on lui avait envoyé l’Inspection générale des forces armées, ou l’Ige, ou la Cour des comptes ou plus sérieux l’Ofnac, je ne crois pas qu’il se permettrait de m’insulter ». Pour le colonel Ndao, le sieur Bâ ne mérite ni son attention ni sa réaction et fait partie pour lui de ceux qu’il appelle la négation de l’Etat.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*