Les armes secrètes sont de retour!

Les armes secrètes sont de retour!

La course effrénée dans le domaine des engins volants grâce à des dispositifs antigravité ou à motorisation nucléaire a repris de plus belle en 2018 après la récente découverte de documents officiels Allemands sur le sujet datant de 1943-1944.

Cette découverte a déjà causé la mort de plusieurs personnes dans ce qui s’apparente à une guerre de l’ombre entre les services spéciaux US, russes mais également et c’est une première, chinois.

Les Soviétiques ont tenté de faire propulser des aéronefs par des réacteurs nucléaires et le résultat fut pour le moins concluant. Ce fut un cumul d’échecs. En attendant la miniaturisation et une gestion sûre des déchets atomiques, le projet fut renvoyé aux calendes grecques.

Les Américains ont suivi un autre chemin. Celui des moteurs anti-gravité. Un secret absolu entoure ces recherches mais de très rares fuites laissent entendre que les Etats-Unis ont construit divers prototypes volants dont celui d’un engin spatial et un autre préparant la voie à la conception d’un bombardier d’un type totalement nouveau.

L’étalage récent par le président Vladimir Poutine des nouvelles capacités défensives de la Russie, supposées rendre les défenses ABM US actuelles obsolètes, voire inutiles, a poussé le Pentagone à activer des relais pour laisser entendre que les Etats-Unis disposent d’une panoplie d’armes secrètes dont personne n’a jamais entendu parler jusqu’à aujourd’hui.

L’un de ses relais évoqué des tests secrets effectués depuis des mois au sud de la Terre de feu (Tierra del Fuego) en Argentine et près du littoral occidental de l’Antarctique ou encore à Diego Garcia dans l’océan indien.

Un test secret d’une nouvelle arme a eu lieu en Californie sous couvert d’un lancement de satellite militaire. Un autre test, effectué en Europe, a profondément modifié la composition chimique de l’eau de pluies au dessus de l’Europe centrale et du Sud.

Nous évoquons ici un domaine ultra-confidentiel que peu de sites ou de blogs évoquent sans verser dans des théories du complot ou dans d’interminables conjectures. Nous n’aurions jamais évoqué ce sujet sans l’activation des relais de la confusion communicationnelle du Pentagone et des changements politiques majeurs en Chine pour faire face à ces nouvelles menaces.

Ironie du sort, les recherches sur les dispositifs anti-gravité ont commencé après la découverte de recherches sur des armes spéciales effectuées en Allemagne entre 1934 et 1945, elles mêmes basées sur l’exploitation de vieux manuscrits « prohibés » ou interdits compilant un savoir ancien remontant aux anciennes civilisations de Mésopotamie sensé traiter de l’Alchimie et dont un des passages décrit approximativement une réaction de fission atomique réalisée à Baghdad vers l’an 1000.

Les États-Unis maintiennent en Antarctique une série de bases militaires secrètes en dépit du Traité sur l’Antarctique où ils testent de nouvelles armes aux dimensions trop visibles ailleurs.

Des cas de disparition de navires comme le submersible argentin ARA San Juan en Atlantique Sud ou d’aéronefs comme le vol MH370 de la Malaysian Airlines dans l’océan indien, seraient liés à ces expérimentations ultra-secrètes dans l’hémisphère Sud.

In the Spotlight

États-Unis : Gadio sera jugé en novembre

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

L’ancien ministre des Affaires étrangères Cheikh Tidiane Gadio et son co-accusé, Patrick Ho, seront jugés au mois de novembre prochain aux États-Unis. Soit un an après leur arrestation pour corruption et blanchiment d’argent présumés. Les [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*