Les cadres de la tanière veulent un partage équitable des 20 millions promis par Macky

Après l’euphorie, c’est le malaise dans la tanière. En cause, la promesse de 20 millions Cfa promis par le Président Macky Sall à chacun des Lions et les membres de l’encadrement en guise de prime de qualification. En fait, tous ceux qui ont participé à la campagne de qualification de la Coupe du Monde, de la première double confrontation face à Madagascar, le 13 novembre 2015 et à cette dernière double confrontation face à l’Afrique du Sud, deux ans plus tard, se disent concernés par cette récompense, selon les informations du journal L’Observateur.

Pour rappel, de cette campagne, les « Lions » ont disputé huit matchs contre le Madagascar, le Cap-vert, le Burkina et l’Afrique du Sud, à raison de deux matches par adversaire dans une formule classique d’aller et retour. Le sélectionneur nationale, Aliou Cissé aura publié six listes et utilisé 45 joueurs pour cette campagne, qui a débuté au mois de novembre 2015. Si l’on y ajoute la douzaine de membres du staff, ce serait au total une soixantaine de personnes à récompenser. Ce quoi porterait la note à 1,2 milliard F Cfa.

Après l’audience avec le chef de l’Etat, les cadres de l’équipe nationale auraient rencontré le ministère des Sports, Matar Bâ et les dirigeants de la Fédération pour demander la « transparence » dans cette affaire et la récompense tout le monde.

Dans la foulée de l’audience de vendredi dernier au palais, les cadres de l’Equipe nationale qui seraient au nombre de quatre se sont réunis à leur retour à l’hôtel avec le ministre des Sports, le président de la Fédération nationale de football.

Au cours de cette rencontre, les lions auraient clairement affirmé à leurs interlocuteurs souhaiter que toute la délégation qui a fait les éliminatoires de la Coupe du Monde ait droit aux émoluments.

En effet, Les joueurs tiennent à ce que tout le monde soit récompensé et que personne ne soit laissée en rade. Car précise t-ils, « la délégation a toujours été ensemble durant toute la campagne des éliminatoires donc tout le monde doit avoir sa part pour qu’il y ait pas d’exclus ou de discrimination ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*