Les cadres libéraux exigent la démission de Dionne et Cie

Les cadres libéraux veulent pousser à la démission le chef du gouvernement Mohammed Bounn Abdallah Dionne et de son équipe. Réunis en effet jeudi 18 janvier 2018, à la permanence nationale Oumar Lamine Badji du Pds, les membres de la Fédération nationale des cadres Libéraux (Fncl) ont réclamé sans fioritures la démission du Premier ministre et de son gouvernement pour, ont-ils précisé dans leur communiqué, « le mensonge d’Etat sur les montants prétendument recouvrés dans le cadre de la Crei et pour leur responsabilité sur la situation chaotique des finances publiques du pays ».

Selon Sud Quotidien, le Dr Cheikh Seck et les cadres libéraux apparemment très en verve ont exigé des autorités « l’impression et la distribution, sans délais, de toutes les cartes d’électeur sciemment retenues par le régime de Macky Sall». Ces membres du Pds qui appellent à la mobilisation de tous les militants libéraux, des sympathisants et mouvements karimistes au plan national et international envisagent d’ailleurs de convoquer prochainement le secrétariat exécutif national de leur fédération «aux fins de réfléchir sur une nouvelle offre politique nationale à verser dans la corbeille déjà riche du candidat Karim Wade». Un candidat à la présidentielle dont ils se sont engagés à préparer instamment le retour au pays.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*