Les calculs politiques autour de la nomination de Me Sidiki Kaba au ministère de la Justice

En portant son choix sur Me Sidiki Kaba pour tenir les rênes de la Justice, Macky Sall a fait preuve d’une finesse politique sans commune mesure.Maitre sidiki kaba

On annonçait Me Oumar Youm, mais c’est l’avocat Me Sidiki Kéba qui a hérité du poste d’Aminata Touré, nommée Premier ministre par le Président de la République. Une nomination qui intrigue eu égard à l’engagement de la robe noire contre la traque dont font l’objet quelques pontes de l’ancien régime.Mais à en croire nos confrères de Libération, cette nomination a toutes les chances d’être motivée par des calculs politiques surtout que le tout nouveau garde des Sceaux, en qualité de conseil de Bibo Bourgi donnait le tournis au Procureur spécial prés la Cour de répression de l’enrichissement illicite.

Il s’agirait en effet pour le Président de la République d’avoir l’un des plus farouches pourfendeurs de la traque dans son camp et dans un avenir proche, d’en faire le responsable de son parti à Tambacounda car Me Kaba est natif de cette ville même s’il réside à Thiès. D’autres hypothèses ne sont pas à écarter mais c’est celle-ci reste la plus plausible.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*