LES DEGUERPIS DE SANDAGA RELOGES AUX « QUATRE C » «Un marché ne peut pas coexister avec un tribunal», selon Sidiki Kaba

LES DEGUERPIS DE SANDAGA RELOGES AUX « QUATRE C »La grève du personnel de la Justice prévue pour aujourd’hui n’aura pas lieu. Finalement, les déguerpis du marché Sandaga seront relogés aux “Quatre C” sise aux Champs de courses et non à Lat-Dior. La révélation a été faite hier  mercredi, par Me Sidiki Kaba, garde des Sceaux, ministre de la justice.

La grève envisagée ce jeudi par l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), l’Ordre des avocats sénégalais et le Syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust), pour se dresser contre le relogement des déguerpis du marché Sandaga devant le temple de  Thémis, a été suspendue.

Me Sidiki Kaba, garde des Sceaux, ministre de la justice, a  annoncé ce mercredi, en marge de sa visite effectuée à la prison devant accueillir l’ex président tchadien, Hisséne Habré, que les commerçants « vont déguerpir en fin de semaine, et vont être relogés au champ de course des 4 C», un Centre commercial au parfum de scandale (voir ci-contre).

Selon Me Sidiki Kaba, le choix porté sur Lat-Dior est « inacceptable car un marché ne peut pas coexister avec un tribunal ». Il souligne que : «le palais de justice est un lieu de sérénité, de tranquillité, de calme, parce que pour juger, on a besoin d’être dans cette ambiance-là”.

C’est pourquoi, a-t-il relevé, ” il est difficile, avec un voisinage aussi bruyant, qu’on puisse faire un travail ». Pour rappel, la place qui fait face au Palais de Justice avait été choisie sur décision  préfectorale, pour abriter le recasement des marchands expulsés de l’immeuble en ruine du marché Sandaga.

Fatou NDIAYE Sudonline

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*